mis à jour le

Dans Soir de Bamako du 21 Août 2013

Le confrère cite Makan Konaté du COPA : « Ceux qui font le pied de grue chez Ibk et Sanogo, en pensant que leurs problèmes seront réglés, se trompent. »

 

« Ceux qui font le pied grue chez IBK » ont les mêmes objectifs que vous.

 

Toujours dans Soir de Bamako du 21 Août

Et toujours Makan Konaté du COPA : « L'exception malienne et aussi en raison du fait qu'après le coup d'Etat, le pouvoir a été rendu aux civils par le rétablissement des institutions. Encore mieux, le Capitaine Amadou Haya Sanogo, en dépit du fait que l'Accord de Ouagadougou lui accordait un statut d'ancien chef d'Etat, a refusé cette faveur. »

 

Si votre capitaine est si désintéressé par les faveurs, pourquoi a-t-il accepté d'être promu général ?

 

Dans Les Echos du 21 Août

Alexis Kalambry écrit : « Il y a des partis satellites, qui vont assurément avoir du mal à tenir 5 ans, à aller aux législatives, sachant qu'ils n'auront pas de « parti mère-porteuse » cette fois-ci, capable de leur assurer au moins un député. »

 

« Il faut le dire, c'est normal ! »

 

Toujours dans Les Echos du 21 Août

Alexis Kalambry écrit : « La crise du parti Tisserant sera une crise de surpopulation et les vrais militants qui ont mouillé le maillot, qui ont traversé le désert, sentiront la frustration et se verront éjecter souvent sans ménagement. »

 

No comment !

 

Dans Le Républicain du 22 Août

Le confrère cite le président IBK : « Il n'y aura pas de partage de gâteau. »

 

Vivra, verra !

 

Dans le Prétoire du 22 Août

Le bâtonnier Kassoum Tapo écrit : « Il faut donner l'opportunité aux milliers de Maliens notamment aux jeunes qui n'ont pas pu s'exprimer lors de cette élection présidentielle d'exercer leur droit de citoyen. Dans un peu plus d'un semestre seulement, les mandats de nos conseillers municipaux arriveront à terme. N'est-il pas économiquement et politiquement plus judicieux de coupler les élections communales avec les législatives ? »

 

Il serait « économiquement et politiquement » plus judicieux de commencer déjà par dissoudre l'Assemblée Nationale.

 

Dans Le Combat du 22 Août

Oumar Diakité écrit : « Avant-hier et hier, la presse nationale et internationale avait fait ses choux gras sur intoxication des militaires concernant l'arrestation du colonel Youssouf Traoré avec d'autres militaires. Ces informations relayaient que le colonel a été hostile à la promotion de l'ex-chef de la junte, au grade du Général de corps d'armée. Ces mêmes rumeurs font circuler qu'il voulait attenter à la vie du nouveau président Ibrahim Boubacar Kéïta et du Général Sanogo. Et il serait même accusé d'être de mèche avec les candidats du FDR. De l'intox ! »

 

L'intox, c'est de confondre un journal et la presse nationale.

 

Dans La Nouvelle République du 22 Août

Dramane Dembélé candidat Adema malheureux à l'élection présidentielle : « Cette élection du candidat Ibrahim Boubacar Kéïta à la présidence de la République du Mali augure de lendemains meilleurs pour le Peuple malien, tant il apparaît véritablement comme l'homme de la situation. En effet, ses qualités d'homme de parole et surtout de décision font de lui celui qui est le plus à même de redonner au peuple malien sa dignité et son honneur perdus, tout en assurant la paix et la sécurité indispensables à son épanouissement. »

 

Si tel est le cas, pourquoi, M. Dramane Dembélé n'a-t-il pas, avant l'élection du 28 juillet, appelé les électeurs Adema, à voter pour IBK ?

 

Toujours dans La Nouvelle République du 22 Août

Dramane Dembélé candidat Adema malheureux à l'élection présidentielle : « Pour ma part, ayant eu le grand honneur et le bonheur, lors de cette compétition électorale, de porter fièrement les couleurs du Parti d'Abdramane Baba Touré, d'Alpha Oumar Konaré et de Dioncounda Traoré, j'ai décidé de travailler désormais prioritairement à la réalisation de notre vieux projet de refondation du Parti, de contribuer au recentrage de notre agir politique en retrouvant nos fondamentaux idéologiques. »

 

Il fallait commencer par ça, avant de vous porter candidat à l'élection présidentielle.

 

Boubacar Sankaré

 

Bamako

AFP

Mali: l'ex-président "ATT" de retour

Mali: l'ex-président "ATT" de retour

AFP

"Mali Twist": la jeunesse de Bamako dans l'oeil de Malick Sidibé

"Mali Twist": la jeunesse de Bamako dans l'oeil de Malick Sidibé

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

août

Politique

Togo: l’opposition appelle à une grande marche à Lomé

Togo: l’opposition appelle à une grande marche à Lomé

AFP

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

AFP

Epidémie de fièvre au Niger: 32 morts depuis fin août

Epidémie de fièvre au Niger: 32 morts depuis fin août

2013

AFP

Un photojournaliste égyptien détenu depuis 2013 récompensé par l'Unesco

Un photojournaliste égyptien détenu depuis 2013 récompensé par l'Unesco

AFP

Nigeria: Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013

Nigeria: Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013