mis à jour le

Prix du médicament: La CNOPS accuse les industriels

Points: 
La fermeture de la pharmacie centrale va coûter 60 millions de DH à l'organisme dès la première année
Il faut envisager le regroupement des acheteurs publics dans une centrale

- L’Economiste: Les prix des médicaments sont jugés chers au Maroc. Comment expliquez-vous cette situation?
- Abdelaziz Adnane, directeur général de la CNOPS: Toutes les études et les comparaisons faites avec des pays comme la Turquie, la France, la Suisse, l’Italie, démontrent que les prix de nos médicaments sont chers avec des niveaux insoutenables pour la collectivité, les citoyens et pour l’assurance maladie.

Légende Image: 

Abdelaziz Adnane, DG de la CNOPS, «la cherté des prix des médicaments au Maroc est due notamment à l’absence d’une politique nationale pharmaceutique»

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

prix

AFP

Le prix Africa Check décerné

Le prix Africa Check décerné

AFP

Le prix Nobel Wole Soyinka répond aux attaques sur les réseaux sociaux

Le prix Nobel Wole Soyinka répond aux attaques sur les réseaux sociaux

AFP

Soudan: une manifestation contre la hausse des prix dispersée

Soudan: une manifestation contre la hausse des prix dispersée

industriels

AFP

RDC: Amnesty appelle les industriels

RDC: Amnesty appelle les industriels

AFP

L'Afrique du Sud accuse les industriels du médicament de comploter "un génocide"

L'Afrique du Sud accuse les industriels du médicament de comploter "un génocide"

Actualités

Bobo-Dioulasso : La détresse des industriels

Bobo-Dioulasso : La détresse des industriels