mis à jour le

Samir/GPM: La guerre s’intensifie

Points: 
Les distributeurs accusent le raffineur d'ingérence
Samir rétorque qu'aucune loi ne lui interdit de distribuer
L'impact de ce malentendu est réel

C’EST peu dire que l’entrée sur le marché de la distribution de produits pétroliers d’un producteur-fournisseur, en l’occurrence le raffineur Samir, n’est pas du goût du Groupement des pétroliers du Maroc. Encore aujourd’hui, «le GPM s’interroge sur les intentions du raffineur Samir» qui, selon lui, «s’est débrouillé une autorisation pour exercer le métier de la distribution».

Légende Image: 

Pour Jamal Ba-amer (à droite), PDG de Samir, «la distribution est notre métier aussi». Adil Zyadi (à gauche), président du GPM: «Samir ne peut être intégré en aval et demander une forme d’exclusivité en amont»

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

guerre

AFP

En Afrique du Sud, guerre ouverte au sein de l'ANC au pouvoir

En Afrique du Sud, guerre ouverte au sein de l'ANC au pouvoir

AFP

RD Congo: HRW appelle

RD Congo: HRW appelle

AFP

Crimes de guerre en RDC: la CPI étudie l'indemnisation des victimes

Crimes de guerre en RDC: la CPI étudie l'indemnisation des victimes