mis à jour le

EDUCATION- Le rapport final des Assises attendu le 31 mars 2014

Le projet de décret instituant le Comité de pilotage des Assises nationales sur l'éducation prévoit que le rapport final général soit déposé le 31 mars 2014, a indiqué, lundi, le ministre de l'Education, Serigne Mbaye Thiam.

''Des courriers ont été envoyés à l'ensemble des gouverneurs de région pour la mise en place des comités régionaux qui se chargeront d'animer les plateformes régionales de concertation. Il est prévu, dans le projet de décret instituant le Comité de pilotage, que le rapport final général des Assises, est attendu pour le 31 mars 2014'', a-t-il dit, lors d'un point de presse, en prélude de l'organisation de la Semaine nationale de l'alphabétisation.

Répondant à une interpellation sur la pacification de l'espace scolaire, Serigne Mbaye Thiam a indiqué que l'un des résultats attendus de ces assises c'est ''d'avoir un instrument de stabilité et de performance de l'école sénégalaise''.

Le Comité de pilotage des Assises sur l'éducation a été mis en place récemment. Ces assises constituent aussi ''une réponse pour la pacification durable de l'espace scolaire'', selon le ministre.

Le Conseil des ministres a déjà nommé le président du Comité de pilotage en la personne de l'ancien recteur de l'UCAD, le professeur Abdou Salam Sall et les autres membres du bureau.

''C'est un processus qui va prendre du temps. C'est pourquoi, cela doit être précédé par des consultations, l'animation d'un site web avec un forum, parce que la question de l'école ne concerne pas seulement le gouvernement et les syndicats, cela concerne la société dans son ensemble'', a expliqué Serigne Mbaye Thiam.

''Le gouvernement compte associer, à ces concertations, toutes les composantes de la société sénégalaise. Ainsi, les Assises seront précédées par des consultations sectorielles et régionales , a-t-il ajouté.

''C'est le v½u du gouvernement, mais aussi des organisations syndicales, des parents d'élèves et de tous les acteurs du système éducatif'', a-t-il relevé.

Il fait savoir qu'il s'agit, pour le gouvernement, ''de dérouler un ensemble d'instruments sur l'année scolaire prochaine et après les Assises vont travailler sur le long terme pour avoir des outils à même de garantir un espace scolaire pacifié''.

M. Thiam a rappelé la signature d'un protocole d'accord avec les syndicats qui a permis d'instaurer un climat de confiance mutuel. ''Mais on ira plus loin au cours du mois de septembre avec la tenue d'un séminaire avec les organisations syndicales pour essayer de voir les conditions pour consolider la pacification de l'espace scolaire'', a-t-il ajouté.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

rapport

AFP

Boko Haram: le rapport complexe des femmes avec leurs ravisseurs

Boko Haram: le rapport complexe des femmes avec leurs ravisseurs

AFP

Corruption au Nigeria: nouveau rapport accablant contre Shell

Corruption au Nigeria: nouveau rapport accablant contre Shell

AFP

Réélection de Bongo au Gabon: un rapport de l'UE pointe des "anomalies"

Réélection de Bongo au Gabon: un rapport de l'UE pointe des "anomalies"

Assises

AFP

Le meurtre de deux Congolais aux assises de l'Isère, 14 ans après

Le meurtre de deux Congolais aux assises de l'Isère, 14 ans après

AFP

Génocide: la justice française confirme le renvoi aux assises de deux Rwandais

Génocide: la justice française confirme le renvoi aux assises de deux Rwandais

AFP

Deux ex-miliciens algériens renvoyés pour torture devant les assises du Gard

Deux ex-miliciens algériens renvoyés pour torture devant les assises du Gard

Mars

AFP

Libération d'un Français enlevé début mars en RD Congo

Libération d'un Français enlevé début mars en RD Congo

AFP

RDC: 390 miliciens et 124 membres des forces de l'ordre tués depuis mars

RDC: 390 miliciens et 124 membres des forces de l'ordre tués depuis mars

AFP

Gabon: le "dialogue politique" voulu par Bongo s'ouvre le 28 mars

Gabon: le "dialogue politique" voulu par Bongo s'ouvre le 28 mars