mis à jour le

Blatter impose sa loi

La Coupe du monde 2022 en hiver, c'est une certitude pour Joseph Blatter. Le président de la Fifa a réaffirmé ce lundi sa volonté d'organiser le Mondial au Qatar dans les meilleures conditions, donc de ne surtout pas jouer l'été, période où la chaleur est intense. Pour le Suisse, aucune discussion n'est permise...

Depuis plusieurs mois, c'est un serpent de mer à la Fifa (Fédération internationale de football association). Joseph Blatter et quelques têtes bien pensantes de l'organisation mondiale veulent organiser la Coupe du monde 2022, confiée au Qatar, en hiver. La raison ? Les températures particulièrement élevées qui sévissent au Moyen-Orient en juin-juillet. Pour le Suisse, il est inconcevable et dangereux de faire évoluer les joueurs sous plus de 40° à l'ombre...
Et ce lundi, dans un entretien accordé à Associated Press, le président de la Fifa lève tout doute à ce sujet. "Je serai vraiment très surpris que le Comité exécutif de la Fifa ne reconnaisse pas qu'on ne peut pas jouer au Qatar en plein été, martèle l'homme de 77 ans. Nous allons voir ce qu'il va se passer et on prendra la décision. Ceux qui ont voté pour la candidature du Qatar connaissaient les problèmes liés à la chaleur. Ils savaient puisqu'il y avait déjà eu des rapports à ce sujet. C'est complètement fou de dire qu'on peut jouer l'été là-bas, parce que c'est impossible".
"Le Comité exécutif devrait prendre la décision -et il la prendra- qu'on ne peut pas jouer au Qatar en été". Pour Joseph Blatter donc, le problème est réglé. Et le Suisse explique qu'idéalement, le tournoi devrait se dérouler en novembre, et peut-être amputer sur décembre également. Pas question de jouer en février pour ne pas faire d'ombre aux Jeux Olympiques d'hiver...
Un problème conséquent de calendrier va donc à terme se poser, et forcément impacter sur les années 2021 et 2023. C'est le rythme de tous les football, africain, européen, asiatique et américains qui va devoir s'adapter. Sans parler du marché des transferts ou même de la préparation physique de tout un chacun...
Mais Blatter estime encore avoir le temps pour que la question soit bien étudiée. "Il y aura un véritable suivi de cette décision et nous allons nous pencher ensuite sur le calendrier international. Nous devons regarder de quelle façon aménager cela pour choisir le meilleur moment en hiver, estime le président de la Fifa.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

loi

AFP

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

AFP

La Tunisie se dote d'une nouvelle loi d'investissement 5 ans après sa révolution

La Tunisie se dote d'une nouvelle loi d'investissement 5 ans après sa révolution