mis à jour le

Sommet du CGLU : Rabat au centre des débats mondiaux sur l’urbanisme

C'est sous le thème « Imaginer la société, construire la démocratie» que le Sommet Mondial des Dirigeants Locaux et Régionaux sera organisé pour la première fois au Maroc, et plus précisément à Rabat, du 1er au 4 octobre 2013. Ainsi, durant quatre jours, la capitale administrative sera une plateforme mondiale de partage et de rencontre entre élus et responsables locaux.

« C'est la première fois qu'un tel événement est organisé dans un pays d'Afrique, plus de 3000 maires et personnalités concernés par le thème de la ville y sont attendus. Rabat s'est bien préparée pour être à la hauteur sur tous les plans, même sur le plan politique. A noter que l'an dernier Rabat a pu être inscrite au patrimoine mondial de l'humanité, nous avons travaillé d’arrache-pied avec les Cités et Gouvernements Locaux Unis», annonce le Maire de Rabat, président de la commission des finances locales de Cité et Gouvernement Locaux Unis (CGLU) et Vice-président de CGLU Afrique du Nord, Fathallah Oualalou.

« Ce congrès mondial sera l'occasion pour les villes marocaines et le Maroc de mettre en avant l’expérience marocaine en matière de décentralisation. Ce sera aussi l'occasion d'exposer nos ambitions en matière de régionalisation. De même, nous allons être à l’écoute des expériences des autres pays, que ce soit au niveau du fonctionnement de la ville mais surtout du financement de leurs activités» explique M. Oualalou.

« La tenue de ce sommet en terre africaine a un sens pour l'Afrique : le continent offre à un monde en crise des marges d'investissements privés et publics socialement productives, tout en étant économiquement et financièrement rentables à long et moyens termes», déclare le Maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall.

Lors de ce congrès, plusieurs personnalités connues à l’échelle mondiale, des maires, d'anciens Chefs d'Etat et même des Chefs en exercice seront présents, débattront de plusieurs thématiques et questions concernant l'organisation des villes, la gestion locale, ou encore l’économie. Parmi ces participants se trouveront Ban Ki-moon, Secrétaire Général des Nations Unis, Irina Gueorguiva Bkova, Directrice Général de l'UNESCO, Bilal Hamad, Maire de Beyrouth, ou encore Bertrand Delanoë, Maire de Paris. Notons que de nos jours, les villes se trouvent au centre d'un débat mondial ; c'est pour cette raison qu'un débat portera sur l'habitat III de l'ONU et l'Habitat Agenda Plus 2015.

En marge de cet événement d'envergure internationale, qui consacre la place de Rabat et de l'Afrique sur l’échiquier international, une grande exposition, Rabat Expo, va permettre à tous les métiers liés à la ville d'exposer leurs produits et leur savoir-faire. Ainsi, une grande partie de cette exposition sera dédiée aux 16 régions et aux grandes villes du Royaume.

Pour rappel, c'est la 4ème fois que le Congrès du CGLU est organisé ; il s'inscrit dans la continuité du 1er  congrès fondateur à Paris en 2004, du sommet de Jeju en Corée du Sud en 2007, et du troisième congrès organisé à Mexico en 2010.

 

Fatimazahraa Rabbaj

 

 

 

 

 

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

sommet

AFP

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

AFP

Afrique du Sud: enquête sur la corruption au sommet de l'Etat

Afrique du Sud: enquête sur la corruption au sommet de l'Etat

AFP

La stabilité régionale au coeur d'un sommet ouest-africain

La stabilité régionale au coeur d'un sommet ouest-africain

Rabat

AFP

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

AFP

Rabat se met aux couleurs de l'Afrique

Rabat se met aux couleurs de l'Afrique

AFP

Maroc: pluies diluviennes

Maroc: pluies diluviennes

débats

AFP

Election au Kenya: le président refuse les deux débats télévisés

Election au Kenya: le président refuse les deux débats télévisés

AFP

Sexualité, religion: une réforme du code pénal suscite de vifs débats au Maroc

Sexualité, religion: une réforme du code pénal suscite de vifs débats au Maroc

AFP

Tunisie: reprise des débats au Parlement avant un vote de confiance

Tunisie: reprise des débats au Parlement avant un vote de confiance