mis à jour le

Un gang de faussaires aux arrêts

Ces présumés malfrats étaient spécialisés dans la contrefaçon des fausses plaques d'immatriculation CEMAC.

Les éléments du commissariat central de la ville de Maroua viennent de mettre la main sur des détourneurs du trésor public d'un autre genre. La fabrication des fausses plaques d'immatriculation était peur pricipale activité.

Cameroon Tribune

Ses derniers articles: Au Nigeria, les défis qui attendent Muhammadu Buhari  Coupe du monde féminine: Quelles ambitions pour les Lionnes ?  Cameroun: Lydienne Yen Eyoum restera en prison