mis à jour le

Australie: le corps d'un homme happé par un crocodile a été retrouvé

Sydney (Nouvelle-Galles du Sud) - La police australienne a retrouvé lundi le corps d'un jeune homme happé et emporté par un crocodile sous les yeux de ses amis dans le nord du pays, alors que les rangers sont quasiment certains d'avoir abattu l'animal responsable.

Sean Cole, 26 ans, fêtait un anniversaire avec des proches samedi lorsqu'il a décidé de plonger avec un ami dans une rivière du Territoire du nord, pourtant réputée abriter des crocodiles pouvant atteindre sept mètres d...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

homme

AFP

En Tunisie, un homme donne une sépulture aux migrants morts en mer

En Tunisie, un homme donne une sépulture aux migrants morts en mer

AFP

Afrique du Sud: libération sous caution d'un homme accusé d'avoir voulu tuer Zuma

Afrique du Sud: libération sous caution d'un homme accusé d'avoir voulu tuer Zuma

AFP

Afrique du Sud: un homme inculpé pour avoir voulu tuer des membres du gouvernement

Afrique du Sud: un homme inculpé pour avoir voulu tuer des membres du gouvernement

crocodile

AFP

Australie: le corps d'un homme happé par un crocodile a été retrouvé

Australie: le corps d'un homme happé par un crocodile a été retrouvé

AFP

Australie : Un Français pris à la tête par un crocodile se libère à coups de poing

Australie : Un Français pris à la tête par un crocodile se libère à coups de poing

Actualités

Mise en examen de Nicolas Sarkozy : Larmes de crocodile à l’UMP

Mise en examen de Nicolas Sarkozy : Larmes de crocodile à l’UMP

été

AFP

L'ancien otage sud-africain affirme avoir été "très bien traité"

L'ancien otage sud-africain affirme avoir été "très bien traité"

AFP

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

AFP

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram