mis à jour le

Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal. REUTERS/Joe Penney
Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal. REUTERS/Joe Penney

La fac au piston

A Bamako, le campus universitaire ne fait pas rêver. Réformer l'enseignement supérieur sera l'une des tâches primordiales du nouveau président Ibrahim Boubakar Keïta.

Ibrahim Boubakar Keïta, désigné comme le nouvel homme fort du Mali, devra rapidement répondre aux aspirations de sa jeunesse. Surtout dans un pays où le chômage frappe 16% des 15-39 ans et que 60% de la population a moins de 25 ans. Au fil d'un reportage dans les couloirs d'une faculté de Bamako, le site Rue 89 dresse un portrait alarmant des universités maliennes.

Outre la surpopulation du campus, situé sur une colline qui surplombe la capitale, tous dénoncent la baisse vertigineuse du niveau.

«Aujourd’hui, les étudiants que nous prenons en stage ont un niveau d’écriture de dernière année d’école primaire», regrette le patron d’une agence de communication de Bamako.

Pour les étudiants, l'université est devenue synonyme de désenchantement. Ils sont désormais convaincus que le campus ne leur donnera pas un diplôme de qualité. Comme Awa, une jeune étudiante de 19 ans, qui «rêve d’un métier dans la banque, chez elle au Mali, sans se faire trop d’illusions». Elle sait le système corrompu et basé principalement sur le piston.

Cette corruption gangrène tous les corps de l'université, de l'attribution des bourses aux jurys d'examens. «Après les examens, il y a les réclamations, là, c’est la foire aux diplômes. Une maîtrise de droit s’achète pour 400.000 francs CFA (609 euros)», témoigne Gakou Bandiougou, 68 ans, ancien ambassadeur, spécialiste de l’islam et ex-administrateur de la faculté de droit. Autre moyen utilisé pour falsifier les résultats, les «notes sexuellement transmissibles». C'est le nom donné aux relations sexuelles entre les étudiantes et leur professeurs. Gakou Bandiougou ne dément pas leur existence au sein de l'université.

Lu sur Rue 89

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans  Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice 

éducation

Travail

Comment la démographie oblige à repenser l'insertion professionnelle des jeunes en Afrique

Comment la démographie oblige à repenser l'insertion professionnelle des jeunes en Afrique

République démocratique du Congo

Les élèves congolais doivent apprendre la démocratie à l'école

Les élèves congolais doivent apprendre la démocratie à l'école

Ethnocentrisme

L'«éducation idéale» occidentale n'est pas la seule façon d'élever ses enfants

L'«éducation idéale» occidentale n'est pas la seule façon d'élever ses enfants

université

Nord-Sud

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Histoire

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor

AFP

Alger: ouverture d'une université populaire créée par des catholiques

Alger: ouverture d'une université populaire créée par des catholiques