mis à jour le

Campagne agricole à Niono : BON ESPOIR

Malgré le déficit pluviométrique enregistré en début de campagne, les cultures se présentent bien actuellement

Dans le cercle de Niono, le début de campagne agricole 2013-2014 a été affecté par un déficit pluviométrique sur l'ensemble de la circonscription. Les premières pluies sont tombées au mois de mai totalisant en tout 41 mm. Le mois de juin a enregistré 80,5 mm en 6 jours tandis que juillet recevait 43,5 mm en 7 jours. L'hivernage ne s'est véritablement installé dans le cercle qu'au mois d'août avec de fortes précipitations.

Dans la zone de production de l'Office du Niger de Niono, la production prévue cette année est de 89 024 t en casier, soit 6,50 t à l'hectare, et 2 160 t en hors casier soit 5 t à l'hectare. Les superficies mises en valeur en casier représentent, à la date du 20 mai, 80% des 13 696 ha prévus. A la même date, en hors casier 40% des 432 ha prévus ont été exploités. Les travaux se poursuivent toujours avec les labours, le repiquage et les semis à la volée à en croire Amadou Kébé, le chef de la division appui au monde rural de la zone Office de Niono. La zone affiche 88% de dotation en engrais sur la base de 12 500 Fcfa le sac, dans le cadre de l'Initiative riz.

L'état végétatif des cultures est satisfaisant dans l'ensemble, rassure Amadou Kébé. Mieux, les parcelles repiquées au mois de mai sont au stade de l'épiaison. Cependant, a-t-il fait remarquer, la régularité et l'abondance des pluies du mois d'août ont provoqué la submersion de certaines parcelles du fait de l'engorgement des drains d'irrigation. Des semis ont aussi été attaqués par les chenilles. Toutefois, la situation n'est pas alarmante car la direction générale de l'office a fait prendre des dispositions par le service de la protection des végétaux. Celui-ci a fourni aux paysans des produits pour traiter les parcelles.

Comparativement à la campagne 2012-2013, la zone de Niono est légèrement en avance dans les travaux car le calendrier agricole de la culture du riz de contre-saison a été respecté par les paysans. Tout retard dans ce calendrier, empiète en effet sur les travaux de mise en valeur des parcelles pendant l'hivernage, souligne Amadou Kébé.

Dans la zone du Kouroumari, les parcelles présentent la même physionomie. La production attendue dans la zone est 149 061 t en casier y compris les parcelles aménagées par le MCA soit 6,36 t à l'hectare. Les superficies mises en valeur à ce jour représentent 86% des 23 331 ha prévus. En hors casier, les superficies réalisées sont de 1295 ha, soit 60% des 2 159 ha prévus. La production attendue à ce niveau est de 11 442,70 t soit 5,30t à l'hectare.

Selon le chef de la division appui au monde rural de la zone, Bakary Alpha Coulibaly, la zone du Kouroumari a livré 1 857,350 t de DAP aux paysans sur une prévision de 2 049 t soit 90,64%. En urée, elle a livré 3 731,150 t sur une prévision de 4 077 t soit 91%. En engrais organiques (Proféba), 15,750 t ont été livrées sur une prévision de 600 t soit 26%. Le Kouroumari aussi a enregistré une attaque des semis par les chenilles mais celle-ci est en train d'être maîtrisée grâce aux dispositions prises.

La situation est identique dans les trois autres zones de production de l'Office du Niger (Molodo, N'Débougou et M'Bèwani).

Les taux de réalisation des superficies à emblaver sont similaires. Dans ces zones, les exploitants agricoles disposent d'engrais en quantité suffisante. Les travaux de labour, de la mise en boue, du repiquage, d'épandage d'engrais, de désherbage et de traitement des parcelles contre les chenilles sont en cours. Dans l'ensemble, les parcelles présentent une bonne physionomie et les semis sont au stade de tallage-montaison et d'épiaison par endroit comme dans les deux premières zones de production.

Dans la zone exondée, souligne le chef du service de l'agriculture, Lassine Borri Minta, le début de la campagne agricole 2013-2014 a été marqué par un déficit pluviométrique qui a joué sur les superficies à emblaver. A la date du 20 août, le cumul pluviométrique est estimé à 926 mm contre 1 342 mm en 2012 à la même date. Toujours au 20 août, les semis sont au stade de levée tallage pour le mil, de levée début montaison pour le sorgho et le maïs et de levée ramification pour les légumineuses. Les travaux se poursuivent avec l'entretien des cultures et l'épandage des engrais. Quelques paysans continuent même de semer. Les paysans ont été dotés à 80% en engrais et la situation phytosanitaire est relativement calme partout dans la zone exondée, indique Lassine Borri Minta.

Dans la zone, l'état d'embonpoint des animaux est assez satisfaisant, les pâturages aériens (feuilles d'arbre) et les pâturages herbacés sont bien fournis et les conditions d'abreuvement des animaux bonnes. La situation zoo sanitaire est satisfaisante, aucune manifestation de foyer n'ayant été signalée dans le cercle. Cependant, la vaccination de routine contre des maladies comme le charbon symptomatique, se poursuit, en attendant le démarrage de la nouvelle campagne de vaccination contre la péripneumonie bovine, précise le chef secteur vétérinaire de Niono. Mamadou Bagayogo note également que les animaux ont rejoint leur zone de pâturage habituelle loin des cultures.

Malgré l'installation tardive de l'hivernage dans le cercle de Niono, la campagne agricole s'annonce sous de bons auspices.

C. O. DIALLO 

AMAP-Niono                

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

campagne

AFP

Gambie: la campagne électorale, un rare moment de pluralisme

Gambie: la campagne électorale, un rare moment de pluralisme

AFP

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

AFP

Mali: ambiance morose au lancement de la campagne pour les élections municipales

Mali: ambiance morose au lancement de la campagne pour les élections municipales

espoir

AFP

Gambie: aucun espoir d'une élection libre et honnête

Gambie: aucun espoir d'une élection libre et honnête

AFP

Tolisso, Espoir français de Lyon, contacté par la sélection togolaise

Tolisso, Espoir français de Lyon, contacté par la sélection togolaise

AFP

Libye: Tripoli reprend espoir avec l'installation du gouvernement d'union

Libye: Tripoli reprend espoir avec l'installation du gouvernement d'union