mis à jour le

Syrie : les chefs d’état-major occidentaux et musulmans à Amman

Les chefs d’état-major de plusieurs pays occidentaux et musulmans entameront, lundi, à Amman une réunion de deux jours afin d’examiner les retombées du conflit syrien, indique un responsable jordanien.

L’annonce de cette réunion intervient alors qu’une équipe de l’ONU s’apprête à diligenter une enquête sur une utilisation présumée d’armes chimiques, mercredi dernier, près de Damas imputée au régime de Bachar al-Assad par l’opposition et des pays européens.

D’intenses consultations à haut niveau se sont déroulées, lors de ces derniers jours, réunissant les capitales occidentales au sujet de l’utilisation présumée d’armes chimiques par le régime syrien.

Vendredi, un responsable jordanien avait annoncé la tenue dans les prochains jours d’une réunion à Amman à l’invitation du chef d’état-major jordanien Mechaal Mohamed el-Zeben et du chef du Centcom, le commandement américain chargé de 20 pays du Moyen-Orient et d’Asie centrale, le général Lloyd Austin.

Cité par l’agence officielle syrienne “Pétra”, ce responsable, dont l’identité n’a pas été déclinée, du commandement des forces armées jordaniennes avait indiqué que le général Dempsey, chef d’état-major interarmées, et les chefs d’état-major d’Arabie saoudite, du Qatar, de Turquie, de Grande-Bretagne, de France, d’Allemagne, d’Italie et du Canada allaient y participer.

Cette réunion aura lieu, lundi et mardi à Amman, a précisé pour sa part un responsable du gouvernement jordanien. Dimanche, le ministre jordanien des Affaires étrangères, Nasser Jawdeh, avait affirmé, de son côté, que cette réunion était “prévue depuis des mois”.

La réunion aura pour objet de “discuter de la situation et des scénarios sur le terrain, tout particulièrement après les récents développements dangereux. Les chefs d’état major doivent avoir des discussions complètes”, avait-il ajouté.

Le déploiement de moyens militaires en vue de fournir des “options” au président américain s’il devait donner l’ordre d’une intervention en Syrie, avait été annoncé, la semaine dernière, par le patron du Pentagone, Chuck Hagel.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Syrie

AFP

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

AFP

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

AFP

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

musulmans

AFP

Décès de l'ancien leader des Frères musulmans Mehdi Akef

Décès de l'ancien leader des Frères musulmans Mehdi Akef

AFP

Ouganda: la justice accusée de faire des musulmans des "boucs émissaires"

Ouganda: la justice accusée de faire des musulmans des "boucs émissaires"

AFP

Migrants: le président ivoirien pour une mobilisation des pays musulmans

Migrants: le président ivoirien pour une mobilisation des pays musulmans