mis à jour le

Festival de Casablanca : Retour d’un classique

Après une brève rupture, le Festival de Casablanca marque son retour cette année. En effet, le rideau s’est levé sur cette nouvelle édition, pensée pour répondre à tous les goûts.

Durant la première journée, la scène de Ben Msick a marqué un grand nombre de spectateurs. 100 000 personnes ont dansé sur les rythmes amazighes de l’artiste Tihihit, chanté l’amour et la femme avec le grand Marwan Khoury, et ont bougé sur du rap marocain avec Don Bigg. Le Groupe Fnair, Najat Aatabou et le chanteur libanais Joseph Attieh ont fait danser plus de 90 000 personnes sur la scène de Bernoussi, alors que Rhanny Kabbadj et le soleil de la chanson libanaise Najwa Karam ont fait vibrer 50 000 festivaliers.

Des soirées exceptionnelles se sont ainsi succédé sur les trois scènes réservées pour le festival. Les artistes marocains ont accueilli chaleureusement leurs confrères du label Rotana.

Il faut rappeler qu’un contrat a été signé avec la ville de Casablanca, en présence de M. Mohamed Sajid, Président du Conseil de la ville, et M. Karim Abi Yaghile, Directeur Exécutif de Rotana Audio visual.

 

  • DON BIGG BEN MSIK J_1
  • DSC_7108
  • DSC_7198
  • DSC_7295
  • DSC_7325
  • DSC_7559
  • DSC_7828
  • DSC_8230
  • HOC_3002
  • HOC_3479
  • MARWAN KHOURI BEN MSIK J_1_9
  • TIHIHIT 2
  • TIHIHIT BEN MSIK J-1_4
  • _HOC8119
  • rachidi lotfi  -8855
  • rachidi lotfi  -9049
  • rachidi lotfi  -9063
  • rachidi lotfi  -9093
  • rachidi lotfi  -9135
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail

 

Le festival a continué à charmer les Casablancais lors du deuxième jour et les trois sites ont connu le succès.

Les artistes nationaux ont continués à partager leurs scènes avec les artistes libanais. Petits et grands ont dansé sur la même musique : Chaâbi, Rap et Oriental, tout le monde a été servi.

Le talentueux Saad Lemjared et la belle Elissa ont séduit les 60 000 personnes présentes devant la scène El Hank, alors que la scène Bernoussi a enregistré la présence de 200 000 festivaliers pour Saîd Mosker, Stati et la libanaise Rola Saad. La scène Ben Msick a à son tour accueilli 180 000 personnes qui ont assisté aux performances de Masta Flow, Daoudia et Fares Karam.

Les Marocains restent très attachés à leur culture malgré l’ouverture sur d’autres cultures du monde. Les scènes qui ont accueilli des artistes marocains chaâbi ont connu une plus forte affluence que les autres.

 

Hajar Hamri

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

festival

AFP

Coronavirus: l'édition 2020 du festival marocain Mawazine annulée

Coronavirus: l'édition 2020 du festival marocain Mawazine annulée

AFP

Nigeria: un célèbre festival de pêche reprend après 10 ans d'interruption due

Nigeria: un célèbre festival de pêche reprend après 10 ans d'interruption due

AFP

Un sifflet contre le harcèlement sexuel lors d'un festival en Tunisie

Un sifflet contre le harcèlement sexuel lors d'un festival en Tunisie

Casablanca

AFP

Normalisation Israël/Maroc: les juifs de Casablanca célèbrent le "miracle"

Normalisation Israël/Maroc: les juifs de Casablanca célèbrent le "miracle"

AFP

Normalisation Maroc-Israël: la pâtisserie kasher de Casablanca en effervescence

Normalisation Maroc-Israël: la pâtisserie kasher de Casablanca en effervescence

AFP

Casablanca renaît avant le déconfinement officiel

Casablanca renaît avant le déconfinement officiel

retour

AFP

Après deux mois d'absence, le président Tebboune de retour en Algérie

Après deux mois d'absence, le président Tebboune de retour en Algérie

AFP

Après dix ans d'exil forcé, le difficile retour des Libyens de Taouarga

Après dix ans d'exil forcé, le difficile retour des Libyens de Taouarga

AFP

Le difficile retour au pays d'Aboubacar Traoré, imam-migrant malien

Le difficile retour au pays d'Aboubacar Traoré, imam-migrant malien