mis à jour le

Démission à la Femafoot : Mamadou Cissé jette l’éponge

Mamadou Cissé est désormais l'ex- président de la commission du football amateur de la Fédération malienne de football.

 

siège Femafoot

On  a appris sa démission de son poste, le samedi 24 août 2013. Après celle de Salaha Baby (président de la ligue de football de Tombouctou), c'est au tour de Mamadou Cissé (président de la ligue de football de Kayes) de jeter l'éponge.

 

La mauvaise gestion des affaires du ballon rond malien, à quelques encablures du renouvellement du Comité Exécutif, serait à l'origine de cette démission, a-ton appris par la même source.

 

 

Rappelons que Mamadou Cissé a intégré le Bureau Exécutif de la Fémafoot lors de la 40ème Assemblée générale ordinaire de l'instance nationale du football.

 

Hammadoun Kolado Cissé, président de la Fédération malienne de football devient de plus en plus isolé, à environ 40 avant l'Assemblée Générale ordinaire de la FMF.

 

 

A noter que trois candidats se sont manifestés pour prendre le destin du football malien en main : Boukary Sidibé « Kolon », Boubacar M'Baba Diarra et Hammadoun Kolado Cissé, président sortant. Pour l'heure la liste de Boubacar M'Baba a été invalidée par les deux commissions (la commission électorale indépendante et la commission de recours), en attendant le verdict de la FIFA.

Yacouba TANGARA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

démission

AFP

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

AFP

Afrique du Sud: démission de Gerrie Nel, procureur du procès Pistorius

Afrique du Sud: démission de Gerrie Nel, procureur du procès Pistorius

AFP

Côte d'Ivoire: démission du Premier ministre et du gouvernement

Côte d'Ivoire: démission du Premier ministre et du gouvernement