mis à jour le

IBK lors de son point de presse du 21 Aout :

Le président élu s'adresse aux maliens à travers un point de presse.
Pour une première sortie depuis son élection, le président IBK a convaincu.
Ibrahim Boubacar Keïta, vainqueur de la présidentielle; plus qu'une victoire, d'aucuns parlent  de raz de marrée électoral, et il  a su trouver les bons mots pour sa première allocution à la  nation, à travers la presse; c'était le mercredi 21 Août 2013 à son quartier général de campagne (QG IBK, sis au quartier du fleuve).

 

 

C'est toute la presse privée et publique,  nationale et internationale qui est  venue pour couvrir l'événement; le jeu en valait la  chandelle. Il s'agissait de la première adresse du président élu du Mali.

 
Un point de presse qui n'a pas dépassé 15 mn, mais plein de sens car le peuple malien veut vite aller a l'essentiel; ils l'ont démontré en allant voter massivement le 28 juillet et le 11 Août 2013. C'est pourquoi le Président Ibrahim Boubacar Keïta, devant la presse, est allé à  l'essentiel et a parlé  des chantiers, de ses chantiers, de l'espérance qui s'ouvre désormais,   mais aussi et surtout de l'unité nationale.

 
La question qui brûlait toutes les lèvres a été évoquée; la position du président élu face à la  vague d'allégeance dont il a bénéficié de la part de ses anciens concurrents. En réponse à cette question, le ''Mandé Massa ''a été très clair: « je n'ai rien promis à personne...le Mali ne sera  pas un grand gâteau à partager, seuls les plus méritants seront nommés au différents postes  (ministre, directeur, responsables de structure d'Etat).

 

 

La lutte contre la corruption a été une question qu'il a évoquée avec fermeté; on sait que c'est  l'une des principales causes pour lesquelles les maliens lui ont donné leurs confiance et il est  conscient qu'il doit en faire son cheval de bataille. Sur cette question, IBK a bien trouvé le  mot juste; c'est avec l'ensemble des maliens qu'il envisage lutter contre la corruption: « vous  ne pouvez pas me faire monter sur l'arbre et vous retirer me laisser seul ...», a lancé le président  aux maliens sous forme d'amusement. Il a annoncé parmi les priorités de sa  politique, l'établissement d'un Etat de droit, le redressement de l'armée. Il a utilisé une phrase  devenue désormais fétiche « Mon premier devoir dès le 4 septembre (jour de son investiture, NDLR) sera dévoué au rassemblement de tous les maliens et de toutes les maliennes, sans exclusive aucune, autour des idéaux de paix et de tolérance. Nous ferons une démocratie  apaisée », a-t-il ajouté. La phrase la plus rassurante est incontestablement lorsque le président élu dit que « C'est une nouvelle ère qui s'ouvre, pleine de promesses et de défis pour un Mali nouveau ». Celle-ci rassure et les maliens du sud et ceux du nord.

 
Pour une première adresse, IBK, sage qu'il est, n'a pas oublié de bien saluer son challenger : « un salut républicain et fraternel » à  Soumaïla Cissé; le fils de Boubacar Cissé salué par le fils de Boubacar Keita »

 

Pour les nombreux maliens qui ont voté pour lui, et ceux qui n'ont pas voté pour lui, il dit  vouloir respecter leurs décisions et promet de servir tous les fils et filles de ce pays.
Prochain cap, le 4 septembre pour une autre adresse-test. Souhaitons que le tout nouveau locataire de Koulouba soit à la hauteur des attentes

Issa

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles

presse

AFP

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

AFP

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

AFP

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

août

AFP

Epidémie de fièvre au Niger: 32 morts depuis fin août

Epidémie de fièvre au Niger: 32 morts depuis fin août

AFP

Zambie: l'élection présidentielle fixée au 11 août 2016

Zambie: l'élection présidentielle fixée au 11 août 2016

AFP

L'Egypte va inaugurer sa seconde voie du canal de Suez le 6 août

L'Egypte va inaugurer sa seconde voie du canal de Suez le 6 août