mis à jour le

GESTION ET PROMOTION DES MIGRANTS:Le Cap-Vert et le Mali visitent de l’expérience sénégalaise

Comment le Sénégal gère ses 4 millions d'émigrés ? Voilà la question que se posent deux pays de la sous-région (le Mali et le Cap-Vert). Pendant une semaine, les fonctionnaires de ces deux pays vont visiter les structures, parties prenantes, de la gestion des émigrés sénégalais.

Les politiques migratoires que le Sénégal met en ½uvre font école dans la sous-région. Une délégation de fonctionnaires du ministère en charge des Cap-Verdiens de l'extérieur visite à partir de ce lundi, les services et autres directions, parties prenantes de la gestion et de la promotion des Sénégalais de l'extérieur. Le 2 septembre prochain, ce sera au tour de la délégation des fonctionnaires du ministère des Maliens de l'Extérieur et de l'Intégration africaine. Ces visites d'études sont une initiative de l'Organisation internationale pour la migration (Oim) et le Centre international pour le développement des politiques migratoires (en anglais, Icmpd). Pendant une semaine, chaque délégation va visiter tour à tour le ministère délégué des Sénégalais de l'Extérieur, notamment la Direction de l'appui à l'investissement et aux projets (Daip) et le Fonds d'appui à l'investissement des Sénégalais de l'Extérieur (Faise), logés au dit ministère, la Direction des affaires consulaires (Dac) établie au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur, l'Apix, la Direction d'appui du secteur privé (Dasp) du ministère de l'Economie et des Finances, la Stratégie de croissance accélérée (Sca), la Caritas, l'Office français de l'immigration pour l'intégration, le Congad, la Plateforme d'appui du secteur et à la valorisation de la diaspora sénégalaise en Italie (Plasepri). Deux entreprises mises en place par les migrants seront visitées à Cayar et à Keur Ndiaye Lô . L'objectif est de renforcer les politiques à l'égard des diasporas d'Afrique et du Moyen-Orient (Amedip) par les échanges Sud-Sud. Il s'agira, par ces visites, de chercher à améliorer les capacités de conception de politiques et projets en matière de migration et développement, de renforcer les liens entre les institutions des pays du Sud en matière de migration et de développement. Les domaines visés sont la protection et la sécurisation des migrants et les membres de leurs familles, les mécanisrnes et les dispositifs de gestion appropriés pour mieux organiser la migration, la valorisation des apports de la diaspora pour réduire la pauvreté et soutenir le développement national.

rewmi.com/KD

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

gestion

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Tunisie: le gouvernement défend sa gestion de la crise

Tunisie: le gouvernement défend sa gestion de la crise

AFP

Chute du rand: le nouveau ministre sud-africain des Finances promet "une gestion budgétaire saine"

Chute du rand: le nouveau ministre sud-africain des Finances promet "une gestion budgétaire saine"

Cap-vert

AFP

Jeux de la Francophonie: un Américain héros du Cap-Vert

Jeux de la Francophonie: un Américain héros du Cap-Vert

AFP

Le Cap-Vert centre de la musique afro-caribéenne en avril

Le Cap-Vert centre de la musique afro-caribéenne en avril

AFP

CAN-2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leurs billets pour le Maroc

CAN-2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leurs billets pour le Maroc

Mali

AFP

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

AFP

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

AFP

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali