mis à jour le

Trafic de drogue : un expert déplore la “négligence” du Maroc en matière de lutte contre les stupéfiants

Le trafic de drogue au Maghreb et dans le Sahel ne cesse d'empirer. Ce tableau noir est dressé par l'expert algérien dans les affaires de sécurité, Omar Benjana. D'après ce spécialiste de la sécurité, le manque de lutte contre ce commerce illicite et le soutien des terroristes aux barons de la drogue ne feront que maintenir la situation. 

Trouver de la drogue en Algérie est devenu aussi simple que d'acheter un kilo de farine. Cette situation concernerait de plus en plus les pays maghrébins et la région du Sahel, où le marché des stupéfiants ne cesse de se renforcer. A l'occasion d'une conférence dans le cadre des travaux de l'université d'été des cadres du Polisario, Omar Benjana, expert algérien dans les affaires de sécurité  a estimé que le trafic était "plus dangereux que par le passé".

Les raisons ? Pour l'expert, il s'agit surtout d'un manque d'implication de la part du Maroc dans la lutte contre la circulation de drogues. Il estime que ce dernier fait preuve de négligence. "Le contrôle par la mafia de la drogue des milieux de décision au Royaume du Maroc empêche la lutte contre la culture du cannabis au Maroc estimée à 3,1% du produit national brut (PNB) et qui rapporte au pays 12 milliards de dollars par an", explique encore M. Benjana.

Pour le spécialiste il est indispensable de réunir toutes les forces possibles pour lutter contre ce fléau, entretenu selon lui pas des groupes terroristes qui, "soutiennent les barons de la drogue, ce qui accroît le danger pour les pays de la région, notamment l'Algérie qui a de longues frontières avec tous les pays de la région".

Il est vrai que la circulation de drogue en Algérie est impressionnante. Il y a quelques jours ce sont six tonnes de drogue qui ont été saisies par les militaires dans la région de Laghouat. C'est surtout le cannabis, provenant pour la plupart du temps du Maroc, qui transite le plus par l'Algérie. Il est soit destiné à la consommation des Algériens, soit à "l'exportation". Depuis le début de l'année, environ 40 tonnes de résine de cannabis ont été saisies  par la gendarmerie algérienne.

The post Trafic de drogue : un expert déplore la “négligence” du Maroc en matière de lutte contre les stupéfiants appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

trafic

AFP

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

AFP

Kenya: libération conditionnelle d'un Britannique accusé de trafic de cocaïne

Kenya: libération conditionnelle d'un Britannique accusé de trafic de cocaïne

AFP

Kenya: un "baron" du trafic d'ivoire condamné

Kenya: un "baron" du trafic d'ivoire condamné

drogue

Géophagie

L'étrange drogue qui circule à Paris chez les femmes d'origine africaine

L'étrange drogue qui circule à Paris chez les femmes d'origine africaine

AFP

Trafic de drogue en Mauritanie: onze personnes incarcérées dont le fils d'un ex-président

Trafic de drogue en Mauritanie: onze personnes incarcérées dont le fils d'un ex-président

AFP

Mali: le trafic de drogue "problème majeur" qui nourrit le conflit

Mali: le trafic de drogue "problème majeur" qui nourrit le conflit

Maroc

AFP

CAN: la RDC surprend le Maroc et prend les commandes

CAN: la RDC surprend le Maroc et prend les commandes

AFP

CAN: "Peut-être un changement de système

CAN: "Peut-être un changement de système

AFP

Le Maroc interdit la fabrication et la vente de la burqa

Le Maroc interdit la fabrication et la vente de la burqa