mis à jour le

Procès en appel des étudiants : La liberté provisoire accordée aux prévenus

Le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, à son audience du  mardi 13 août dernier, avait  rejeté  la demande de liberté provisoire des étudiants arrêtés lors des manifestations violentes  consécutives à la fermeture des cités et restaurants universitaires. Le vendredi le 23 août 2013, soit dix jours après cette décision, la Cour d'appel a infirmé le jugement en accordant la liberté provisoire aux 50 prévenus qui ont quitté le même jour la Maison  d'arrêt et de correction de Ouagadougou devant une forte mobilisation de leurs camarades.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

procès

AFP

Côte d'Ivoire: nouveau report du procès de Simone Gbagbo au 7 mars

Côte d'Ivoire: nouveau report du procès de Simone Gbagbo au 7 mars

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture du procès des "disparus du Novotel"

Côte d'Ivoire: ouverture du procès des "disparus du Novotel"

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture mardi du procès des "disparus du Novotel"

Côte d'Ivoire: ouverture mardi du procès des "disparus du Novotel"

appel

AFP

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

AFP

Kenya: les syndicalistes médicaux libérés avant leur appel

Kenya: les syndicalistes médicaux libérés avant leur appel

AFP

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

étudiants

AFP

AFS: nouveaux heurts violents entre policiers et étudiants

AFS: nouveaux heurts violents entre policiers et étudiants

AFP

Le meeting de Sarkozy perturbé par des étudiants gabonais

Le meeting de Sarkozy perturbé par des étudiants gabonais

AFP

RDC: trois étudiants acquittés par la justice faute de preuves

RDC: trois étudiants acquittés par la justice faute de preuves