mis à jour le

Dans cette interview réalisée jeudi 22 août 2013 à Ouagadougou, le capitaine du Groupement départemental de gendarmerie de Ouagadougou, Jean Bosco Sawadogo, donne la version de la gendarmerie sur les circonstances qui ont conduit à l'interpellation et au décès dans la nuit du 14 au 15 août 2013, de Moumouni Zongo. Sidwaya (S) : Dans quelles circonstances Moumouni Zongo a-t-il été interpellé ? Capitaine Jean Bosco Sawadogo (C.J.B.S.) : Je voudrais avant tout propos, exprimer mes condoléances à la (...) - Société & culture

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre