mis à jour le

Madagascar : Abdou Diouf se réjouit des dernières évolutions du processus électoral de sortie de crise

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, prend acte des dernières décisions prises par les institutions de la Transition à Madagascar, se rapportant au processus électoral de sortie de crise.

Il félicite la Cour électorale spéciale nouvellement composée pour ses décisions du 17 et du 21 août 2013 qui ont permis d'établir une liste définitive des candidatures pour la prochaine élection présidentielle, dans le respect de la souveraineté de la Loi malgache. Une étape cruciale et significative a ainsi été franchie pour la réalisation d'un processus électoral libre, fiable et transparent, conformément aux dispositions de la Déclaration de Bamako.

Abdou Diouf salue également l'adoption ce jour, par l'Assemblée générale de la Commission électorale nationale indépendante de la Transition (CENI-T) élargie aux experts internationaux, du calendrier révisé du processus électoral.

Le Secrétaire général de la Francophonie exhorte l'ensemble des acteurs politiques et institutionnels malgaches à faire preuve de responsabilité afin que la mise en ½uvre, de bonne foi, de ce calendrier favorise une issue rapide de la crise politique et permette ainsi un retour à un ordre constitutionnel durable, à une vie politique apaisée et à la consolidation d'un État de droit crédible.

Abdou Diouf réaffirme la disponibilité de l'OIF à se tenir aux côtés du peuple malgache pour soutenir ses efforts dans la mise en ½uvre de la Feuille de route, et son engagement à apporter son appui au strict respect du calendrier électoral, en étroite et permanente concertation avec l'ensemble des partenaires internationaux.

Enfin, le Secrétaire général de la Francophonie salue les efforts réalisés par le Groupe international de contact pour Madagascar (GIC-M), dirigé par le Commissaire de l'Union africaine à la Paix et à la Sécurité, M. Ramtane Lamamra, ainsi que ceux de l'Équipe de médiation de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), conduite par l'ancien Président du Mozambique, M. Joachim Chissano, pour faire avancer le processus de sortie de crise à Madagascar. Il convient de rappeler que l'OIF est membre du GIC-M et, à ce titre, a pris part à la mission qui s'est rendue à Antananarivo du 9 au 13 juillet 2013.

L'OIF compte 57 Etats et gouvernements membres, et 20 observateurs.

Pour plus de renseignements sur la Francophonie : www.francophonie.org

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Madagascar

AFP

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Epidémie

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

AFP

Le président Hery Rajaonarimampianina peut-il encore relancer Madagascar ?

Le président Hery Rajaonarimampianina peut-il encore relancer Madagascar ?

crise

AFP

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économique

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économique

AFP

RD Congo/violences au Kasaï: du diamant aux élections, un an de crise

RD Congo/violences au Kasaï: du diamant aux élections, un an de crise

AFP

Le Nigeria se tourne vers "l'or blanc" en pleine crise économique

Le Nigeria se tourne vers "l'or blanc" en pleine crise économique