mis à jour le

"Union tabou" de Jean-Emile OUEDRAOGO

Union tabou

Tome 1 - La racine du malheur
Tome 2 - Errements et tourments

Par Jean-Emile OUEDRAOGO

L'Harmattan Burkina, 2013

Raogo et Bintou sont deux jeunes personnes qui s'aiment fortement depuis l'enfance. Séparés dès l'école primaire à la suite d'un conflit sanglant entre leurs familles, chacun avait essayé de suivre son chemin. Après de brillantes études qui le conduisirent en France, Raogo a obtenu un poste dans la haute administration.

Bintou avait été, quant à elle, contrainte d'abandonner l'école, et vivait en ville, chez son oncle. Les circonstances la conduisent à devenir l'employée de maison de l'oncle de Raogo, chez qui celui-ci a vécu pendant ses études secondaires et où il demeure encore. Les deux jeunes gens se reconnaissent, leur amitié refait naturellement surface, et, la proximité aidant, s'affermit puis devient amour.

Pourtant, cet amour ne parvient pas à rayonner à cause des nombreux et accablants problèmes auxquels il se trouve confronté. En effet, issu d'une riche famille d'agriculteurs et de fervents chrétiens, Raogo est aussi, par ses études et le poste qu'il occupe, élevé au plus haut rang social." Il est, à la satisfaction de tous les siens, fiancé officiellement à Rachelle, une professeur de philosophie.

Devenue une domestique de la famille de Raogo, Bintou, elle, est née d'une famille peulh, musulmane. Elle est promise à Alassane, un instituteur de la même ethnie qu'elle.

Ces obstacles à leur amour sont aggravés par le souvenir du conflit entre leurs familles, mais surtout par l'existence d'un redoutable tabou qui sépare l'ethnie de Raogo, les Nioniossé, et celle de Bintou, les Peulh.

Malgré tout, Raogo se détache progressivement de sa fiancée, et Bintou s'éloigne d'Alassane que sa famille lui impose. Conscients cependant du danger de leur attachement l'un à l'autre, ils tentent de dissimuler leur passion. Mais celle-ci finit par éclater et c'est le début de nombreuses et poignantes péripéties


L'auteur

Jean-Emile Ouédraogo, est né à Ziniaré, Burkina Faso. Après ses études primaires à Donsin, il entre au Juvénat Saint Camille. Il poursuit ses études secondaires au Collège Protestant de Ouagadougou avant de fréquenter l'Université Nationale. Titulaire d'une Maîtrise en philosophie, il travaille dans une ONG de coopération internationale en tant que coordonnateur de projets.

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes