mis à jour le

Khadim Diop annonce des diguettes pour protéger les localités inondables

Le ministre de la Restructuration et de l'Aménagement des zones d'inondation, Khadim Diop, a annoncé jeudi la construction de diguettes pour protéger certaines localités inondables du pays.

"En ce moment précis, nous nous ne disposons pas de motopompes à distribuer pour lutter contre les inondations. Par contre, nous avons engagé une entreprise pour la construction de diguettes dans les zones inondables de l'ensemble du Sénégal'', a-t-il déclaré au cours d'une visite à Ourossogui et à Matam, des localités victimes d'inondations durant l'hivernage dernier.

Le Ministre, qui s'est rendu aussi à Diamel, un quartier de Matam situé à 5 km de la ville, était notamment venu s'enquérir de l'état d'avancement des travaux de réhabilitation de la diguette de Ourossogui.

"Ma visite consiste à voir et aussi à constater l'avancement des travaux de la diguette de la ville de Ourossogui. Cette ville a été victime l'année dernière d'une inondation. Cette inondation a causé beaucoup de dégâts aux populations'', a-t-il expliqué.

Il a souligné que "c'est la raison pour laquelle le gouvernement a mis place un projet pour lutter contre ce phénomène naturel en engagement la construction de diguettes à travers du pays pour venir en aide aux populations sinistrées''.

"La ville d'Ourossogui fait partie des sites choisis. Je remercie le bon Dieu et je constate que les travaux sont en avance'', a-t-il encore déclaré.

Le projet consistant à ceinturer la ville avec une diguette va coûter 25 millions de francs CFA. Il va être financé par la commune de Ourossogui, des partenaires et l'Etat sénégalais.

A l'étape de Matam, les populations ont demandé au Ministre le déplacement de la diguette actuelle, afin qu'elle puisse ceinturer la ville jusqu'au quartier de Navel.

Concernant le quartier de Diamel, il a demandé aux populations de mieux se rapprocher des sapeurs pompiers pour l'utilisation de sacs de sable, pour barrer la route aux eaux de pluie et du fleuve afin d'éviter qu'elles n'envahissent les maisons.

Il a indiqué que ses services surveillaient ''la montée du fleuve [Sénégal] pour agir'' en cas de besoin.

Concernant "l'avancement de la berge qui est en train de gagner du terrain'' et de menacer les habitations, le Ministre a promis que l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) sera saisie ''pour qu'elle puisse le programmer dans son projet qui consiste à protéger les berges le long du fleuve'' Sénégal.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye