mis à jour le

Abdoulaye Soma (constitutionaliste) : "On ne peut pas purement et simplement suspendre le Sénat"

Sujet à débat sans fin (SDF), la question du Sénat est revenue au devant de la scène via la sortie du président du Faso, le 12 août 2013, par communiqué interposé. S'agira-t-il simplement de supprimer l'institution ou de l'amender ? Si oui, qui est habilité à le faire et comment ? Nous avons posé toutes ces questions à un constitutionnaliste, en l'occurence le professeur Abdoulaye Soma, par ailleurs président de la Société burkinabè du droit constitutionnel (SBDC) qui éclaire notre lanterne.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington