mis à jour le

Likinga Redo raconté en chansons et en témoignages

Solo Sita, Papy tex et Kanza interprétant la toute première chanson de Likinga Montese |Photo : ©AEM

Il est décédé à Reims en France, mais c'est à Asnières-sur-Seine en région parisienne, que le gratin musical congolais et les mélomanes de tous bords se sont donné rendez-vous pour pleurer le chanteur Likinga Redo, ancien de Zaïko Langa Langa et d'Empire Bakuba mort le jeudi 8 août 2013. À l'initiative de l'association Kongo-Sébène, une veillée a été organisée le dimanche 18 août 2013, dans la superbe salle Mangrove.

Sur scène, des musiciens se relayent dans l'interprétation des chansons qui ont fait connaître Likinga mais aussi des classiques de la musique congolaise. Efanga se distingue particulièrement avec des prestations de très bon niveau au chant et à la guitare. Otis Mbuta qui le rejoint régulièrement se distingue par une forme d'extravagance débonnaire. Le duo sera relayé par le guitariste Dino Vangu et son égérie Lo Benel qui ont revisité les grands classiques de la musique congolaise notamment les chansons de Lucie Eyenga. Juste avant des éléments du Royaume Zimpompa Pompa de Luciana Demingongo ont livré une production très applaudie. Gina Efonge et Lidjo Kwempa avaient également été de la partie.

Séquence émotion avec Papy Tex, Elvis Nkunku, Solo Sita et le grand-frère de Likinga.

« J'étais son parrain dans Empire Bakuba et même quand il était dans Zaïko, il venait souvent me demander des conseils. Quand on s'est retrouvé en Europe, je l'avais accueilli dans mon logement, nous avons réalisé un album et nous avions d'autres projets d'envergure, comme la relance d'Empire Bakuba, qui hélas ne verront pas le jour ». C'est avec beaucoup d'émotions que Matolu Dode dit Papy Tex a évoqué ses liens avec le disparu. Le guitariste Elvis Nkunku, pour sa part, a rappelé comment Likinga l'avait sauvé de la noyade dans la rivière Tshopo lors d'une tournée d'Empire Bakuba à Kisangani. Le journaliste Lilo Miango et le grand-frère ont complété ces témoignages par l'évocation du parcours de l'artiste notamment ses débuts comme enfant de ch½ur puis dans la musique typique.

Les fausses notes de Jimmy Mukelenge

Cette belle soirée empreinte de gravité et émaillée des retrouvailles a malheureusement été gâchée par des interventions intempestives et maladroites du producteur Jimmy Mukelenge. Au contraire d'un Rouf Mbutanganga excellent en maître de cérémonie avec sa faconde et son empathie légendaires doublé d'un sens à-propos au dessus de la moyenne, Jimmy Mukelenge avait multiplié des interventions incongrues et beaucoup marché sur les plates bandes de Rouf. Aussi, il a saoulé l'assistance avec des rappels à la cotisation et surtout en les réclamant sur un ton péremptoire et vindicatif comme un huissier exigeant le paiement d'une dette.

Le soutien de l'ambassade de la RDC de Paris

Sollicitée pour aider au rapatriement du corps de Likinga Redo, l'ambassade de la RDC a accepté d'en prendre en charge la totalité des frais. Une première très appréciée par les musiciens réunis au sein de l'association Kongo Sébène présidée par Canta Nyboma.

Rappelons aussi que cette soirée a été rehaussée par la présence de plusieurs noms prestigieux de la musique, de la presse ou de simples mélomanes comme Seskain Molenga, Canta Nyboma, Bovic Shamar, Faya Tess, Magicien de Bella Mambo, Oncle Bapius, Jimmy Yaba, Michel Olemy, Nzunga Mbandi, Odile Wanuke, Didier Mukoko de Londres, César Lobika, Adios Alemba, Dona Mobeti, Anicet Mobe, Siatula, Petit Cachet, Cipy Umande...|Botowamungu Kalome(AEM)

JPEG - 100 ko
Seskain Molenga, le premier batteur de la musique congolaise moderne et ancien de l'Afrisa International|Photo : ©AEM

JPEG - 109 ko
Didier Mukoko de Londres posant avec le chanteur Canta Nyboma |Photo : ©AEM

JPEG - 89.5 ko
La chanteuse Faya Tess|Photo : ©AEM

JPEG - 109.3 ko
Les éléments du Royaume Zimpompa Pompa|Photo : ©AEM

JPEG - 80.4 ko
Le comédien Siatula|Photo : ©AEM

JPEG - 108.7 ko
La chanteuse Lo Benel avec, à sa gauche à l'arrière-plan, son mentor Dino Vangu|Photo : ©AEM

JPEG - 83.9 ko
Les journalistes Nzunga Mbadi, Lilo Miango et le grand-frère de Likinga|Photo : ©AEM

JPEG - 81.7 ko
Adios Alemba assurant la prise de vues|Photo : ©AEM

AFRIQUECHOS.CH

Ses derniers articles: Angola : le général Bento Kangamba accusé de trafic sexuel au Brésil  Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre  Sondage : des cinq pays africains qualifiés au Mondial 2014, qui peut créer la surprise ? 

chansons

Showbiz

Elle rêve d'évincer Rihanna

Elle rêve d'évincer Rihanna

Kamila Bouwarka

Cinq chansons pour les meetings du futur candidat Bouteflika

Cinq chansons pour les meetings du futur candidat Bouteflika

Actualités

Weld el 15 sonde ses fans à propos des chansons pour son concert à Hammamet

Weld el 15 sonde ses fans à propos des chansons pour son concert à Hammamet

témoignages

AFP

La CPI donne raison au vice-président kényan Ruto sur l'utilisation d'anciens témoignages

La CPI donne raison au vice-président kényan Ruto sur l'utilisation d'anciens témoignages

AFP

Côte d'Ivoire/procès Guéï: le général Dogbo Blé nie malgré les témoignages

Côte d'Ivoire/procès Guéï: le général Dogbo Blé nie malgré les témoignages

AFP

Au procès Rwanda, l'enjeu clé des témoignages

Au procès Rwanda, l'enjeu clé des témoignages