mis à jour le

La Chine veut importer plus du Maroc!

La Chine est déterminée à adopter les mesures nécessaires pour accroître ses importations en provenance du Maroc, et ce en vue d’améliorer la balance commerciale bilatérale, a affirmé, jeudi à Rabat, l’ambassadeur de la Chine au Maroc, Sun Shuzhong.

S’exprimant lors d’un point de presse sur “la conjoncture économique de la Chine et ses perspectives”, l’ambassadeur a rappelé que le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et le géant asiatique a atteint en 2012 un niveau record de 3,69 milliards de dollars (USD), soit une hausse de 4,8 pc par rapport à 2011.

Ainsi, la Chine a exporté 3,13 milliards de USD de biens vers le Maroc durant cette période, marquant une augmentation de 29 pc, en glissement annuel, a expliqué M. Sun, relevant que les importations chinoises du Maroc ont atteint 558 millions de USD (+17 pc).

Dans ce sillage, la Chine est devenue le quatrième partenaire du Maroc, alors que le Royaume est le 10ème partenaire africain de la Chine, s’est-il réjoui.

Les exportations chinoises vers le Maroc portent notamment sur des produits de textile, des appareils électro-ménagers, des équipements industriels et du thé, tandis que les engrais phosphatés et les produits de mer sont les principaux produits marocains exportés vers la Chine.

L’ambassadeur a également passé en revue les investissements chinois au Maroc qui s’établissent à 160 millions de USD et couvrent plusieurs domaines, dont la pêche, la transformation plastique, l’assemblage de moto et les télécommunications.

Et de poursuivre que les sociétés chinoises, à travers leurs apports techniques et expériences de gestion, participent activement au développement socio-économique du Maroc.

M. Sun n’a pas manqué de réitérer la détermination de la Chine à uvrer fermement à la promotion du développement partagé et au progrès des pays en développement, dont le Maroc.

Concernant la conjoncture économique de la Chine, l’ambassadeur a assuré que, d’après les données du Bureau des statistiques de Chine, l’économie chinoise maintient dans son ensemble une croissance stable et donne des signes rassurantes, même si elle a enregistré une croissance de 7,6 pc de son PIB au 1er semestre 2013, soit un niveau le plus faible depuis trois ans.

Le diplomate chinois a précisé que l’économie chinoise commence à tourner vers un mode de croissance tiré par la demande intérieure, où la consommation a contribué à 45,2 pc dans la croissance du PIB au premier semestre.

“Les autorités chinoises ont envoyé un signal clair que l’économie chinoise garantira une croissance rapide et durable à long terme et que la Chine restera un acteur majeur à l’échelle mondiale”, a-t-il insisté.

L’ambassadeur a rappelé dans ce sens la déclaration du Premier ministre chinois, Li Keqiang, qui avait noté que “les fluctuations économiques sont inévitables, l’une des principales tâches du contrôle macroéconomique est d’éviter les variations brutales et de maintenir la croissance dans une fourchette raisonnable”.

M. Sun a, dans ce cadre, indiqué que le gouvernement chinois vise à maintenir le taux de croissance économique à environ 7,5 pc et limiter l’inflation autour de 3,5 pc pour l’année courante.

Evoquant la conjoncture économique mondiale complexe, l’ambassadeur a assuré que le gouvernement chinois a pris les mesures nécessaires afin d’accélérer la décentralisation des attributions des pouvoirs publics, d’approfondir la réforme et l’ouverture sur l’extérieur et de réajuster le secteur financier.

La contribution de la Chine à la croissance mondiale s’élève à plus de 20 pc par an en moyenne.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Chine

AFP

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire

AFP

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

AFP

Nouvelles expulsions de Taïwanais du Kenya vers la Chine

Nouvelles expulsions de Taïwanais du Kenya vers la Chine