mis à jour le

Essaouira : 50 millions pour l’eau potable en milieu rural

Des projets d’une valeur globale de 50,47 millions de dirhams (MDH), destinés à l’alimentation du monde rural en eau potable, ont été lancé jeudi dans la province d’Essaouira, à l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple et la Fête de la Jeunesse.

Le plus important parmi ces projets, dont le coup d’envoi a été donné par le gouverneur de la province d’Essaouira, Abdelouahab El Jabri, en présence des élus et des représentants des autorités locales et territoriales, concerne l’alimentation des centres de Sidi Ishak et Akermoud et des douars avoisinants en eau potable, pour un coût global de 49 MDH.

Ce projet profitera à une importante population rurale, à travers la réalisation de diverses installations et ouvrages, comprenant notamment des stations de pompage et des réservoirs de différents types, 120 km de conduites et 78 bornes fontaines (30 dans la commune rurale d’Akermoud et 48 dans la commune de Sidi Ishak).

Le deuxième projet est réalisé dans la commune de Moulay Bouzerktoun, dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et porte sur l’alimentation des Douars Thlat Ourgane et El-Abidate en eau potable, pour un coût de 1,47 MDH. Ce projet devra être achevé dans huit mois.

Toujours dans le cadre de l’amélioration de l’accès de la population rurale à l’eau potable, il a été procédé, à Akermoud, à la remise de camions-citernes destinés à la distribution d’eau, dans le cadre d’un projet de l’INDH.

Ces engins équipés, dont la gestion a été confiée à des associations locales, serviront à apporter de l’eau dans les douars relevant des communes de Sidi Ali El-Krati, Sidi Aissa Regragui, El-Mkhalif et El-Hsseinate.

Par ailleurs, il a été procédé au lancement du projet d’aménagement de la route non classée, liant la route régionale N 301 au village de pêcheurs de Tissa, sur une distance de 1,26 km.

L’objectif de ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de l’INDH et nécessitant une enveloppe de 358.000 DH, est de désenclaver cette région et promouvoir l’activité économique locale.

Le gouverneur et la délégation l’accompagnant ont également pris connaissance de l’état d’avancement des travaux de construction d’une résidence scolaire au sein du lycée collégial Jaber Ibn Hayyane, au Centre de Sidi Ishak, financée par l’INDH.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Essaouira

Bienfaisance

El Khir, l'ONG qui change la vie des femmes d'Essaouira

El Khir, l'ONG qui change la vie des femmes d'Essaouira

LNT

Essaouira : Lourd bilan dans un nouveau drame de la route

Essaouira : Lourd bilan dans un nouveau drame de la route

LNT

L’esprit de Mogador magnifié

L’esprit de Mogador magnifié