mis à jour le

Afrobasket masculin 2013 : LE MALI PLIE CONTRE LE NIGERIA, LE CAMEROUN SE PROMENE DEVANT LE CONGO

Mohamed Tangara (ici en action) et les Aigles ont impérativement besoin de victoire aujourd'hui contre le Cameroun pour préserver leurs chances de qualification pour les huitièmes de finale

La sélection nationale a fait jeu égal avec le favori du groupe D pendant toute la première période, avant de craquer dans les deux derniers quarts temps. Score final : 74-59 pour les Nigérians. Dans l'autre match de la poule, le Cameroun a défait le Congo 74-43

Les Aigles du Mali ont raté leur sortie initiale contre le favori du groupe, le Nigéria. Mercredi, la sélection nationale s'est inclinée 59-74 face au favori du groupe D, le Nigeria. Pourtant, la partie avait bien commencé pour Namory Boundy et ses coéquipiers qui ont mené 9-2 d'entrée de jeu, avant de remporter le quart temps initial 18-14. Au deuxième quart temps l'entraîneur nigérian fera entrer ses stars (Diogu Ikechukwu et Al Farouq Aminu), qui évoluent en NBA pour essayer de débloquer la situation. Mais malgré l'intégration de ces joueurs, les Aigles feront jeu égal avec leurs adversaires, comme l'atteste l'évolution du score au tableau d'affichage : 19-19, 22-22 et 26-26. Il faudra attendre les ultimes minutes de la première période pour voir les Super eagles passer devant et partir à la pause avec 4 points d'avance (31-27). Au retour des vestiaires, au moment où tout le monde pensait à un sursaut d'orgueil des Aigles, ce sont encore les Nigérians qui se distinguent. Coup sur coup, ils marquent cinq paniers pour mener 41-27. Mais grâce aux shoots à distance de Nomary Boundy auteur de 21 points et meilleur marqueur du match, les Aigles recollent au score (41-41) avant de reprendre l'avantage (43-41). Mais la joie des supporters sera de courte durée puisque les Super eagles vont rapidement refaire leur retard et remporter le troisième quart temps (47-46). Toutefois, c'est dans le dernier quart temps que les choses vont se compliquer pour les Aigles qui ne disposaient que de 10 joueurs opérationnels contre 12 pour leurs adversaires. L'explication est simple : parce que Mahamoud Diakité et Adama Odiou n'étaient pas qualifiés pour cette 27è édition de l'Afrobasket masculin. Avec un effectif réduit, le sélectionneur national, José Ruiz n'avait donc pas une grande marge de man½uvre, contrairement à son homologue nigérian qui a fait tourner son effectif pendant toute la partie. Comme il fallait s'y attendre, les jambes ont lâché dans le camp malien dans le dernier quart temps, les joueurs commencent alors à multiplier les mauvaises passes, les pertes de balle et les fautes individuelles. Egalement absents sur les rebonds (36 seulement contre 51 pour le Nigeria) Modibo Niakaté et ses coéquipiers vont logiquement s'incliner 59-74, soit 15 points d'écart. Du côté nigérian, Diogu Ikechukwu (19 points et 7 rebonds), Al Farouq Aminu (15 points, 10 rebonds), Abdul Aminu (12 points, 6 rebonds), Benjamin Uzoh (8 points, 6 rebonds), Stanley Okoyé (6 points, 6 rebonds) et Jamal Olaséwere (6 points) ont été les joueurs les plus en vue. Par contre chez les Aigles, seul Namory Boundy (21 points, meilleur marqueur du match) et dans une moindre mesure, Touré Hassana et Modibo Niakaté (9 points chacun) ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Mais malgré la défaite, il faut dire que les Aigles n'ont pas été ridicules. L'équipe a donné tout ce qu'elle avait dans les tripes mais cela n'a pas suffi face à la sélection nigériane. Il y a eu également cette affaire de primes non payées qui a beaucoup affecté le moral du groupe de José Ruiz avant cette sortie initiale. Selon nos informations, les joueurs avaient même décidé de ne pas jouer et il aurait fallu l'intervention du technicien français qui a promis la moitié de son salaire à l'équipe pour débloquer la situation. Il faut donc espérer que tout rentrera dans l'ordre, avant la deuxième sortie des Aigles, aujourd'hui contre le Cameroun. Des Camerounais larges vainqueurs 74-43 du Congo et qui ont pris la tête du groupe grâce à une meilleure différence de points. Pour espérer damer le pion à la sélection camerounaise, les Aigles devront être au top sur le plan physique et surtout hausser le niveau de leur jeu. Il faut oublier la défaite contre le Nigéria et se concentrer désormais sur les deux dernières rencontres du groupe. «Nous sommes conscients de l'enjeu de cette rencontre et je suis sûr que nous allons la gagner malgré la crise au sein de l'équipe, annonce le capitaine Modibo Niakaté. Même si toutes les équipes de la poule se qualifient pour le second tour, notre objectif est de terminer 2è ou 3è pour éviter l'Angola en huitièmes de finale. Pour cela il va falloir chercher les ressources nécessaires pour battre cette équipe camerounaise», a ajouté l'international malien. Le sélectionneur national, José Ruiz abonde dans le même sens. «Si nous voulons jouer les quarts de finale nous sommes condamnés à battre le Cameroun. On est conscient que la tâche ne s'annonce pas facile surtout après la disqualification de nos deux joueurs. Les deux éléments en question avaient un rôle important dans le groupe mais on va faire sans eux», dira le technicien français.

Envoyés spéciaux

D. COULIBALY A. SISSOKO

Aujourd'hui au Palais des sports de Treichville

12h30 : Maroc-Rwanda

15h : Burkina-faso-Tunisie

17h30 : Congo-Nigéria

20h : Mali-Cameroun

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

afrobasket

Benoit DOSSEH

Afrobasket 2015 : Le pays hôte connu en janvier

Afrobasket 2015 : Le pays hôte connu en janvier

Steven LAVON

Organisation Afrobasket féminin 2015: Un critère de FIBA-Afrique menace la Côte d’Ivoire

Organisation Afrobasket féminin 2015: Un critère de FIBA-Afrique menace la Côte d’Ivoire

Benoit DOSSEH

Afrobasket U 16 féminin : Neidy Ocuane MVP, l’ensemble des distinctions

Afrobasket U 16 féminin : Neidy Ocuane MVP, l’ensemble des distinctions

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Mali

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'