mis à jour le

Soyons propres !

Les ordures, les ordures, encore des ordures ! Que de pourritures sous fond de moisissure, que de senteurs fétides et de puanteurs humides et nauséabondes. Dans certains quartiers de Ouagadougou, le déodorant est spécial, les habitants respirent à poumons ouverts, le cocktail Molotov de leur propre inconscience, de leur incivisme. Vivre dans une telle poubelle géante, y dormir, manger et boire, roter et bailler, le ventre en l'air et crier à gorge déployée que l'on vit à Ouagadougou. Si seulement il (...) - Point de vue

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre