mis à jour le

Dopage dans le sport : Théâtre et hypocrisie internationale

Le dopage dans le sport de haut niveau ne semble pas prêt de trouver une solution définitive. En effet, entre les révélations de dopeurs (plus ou moins repentis) et une industrie du sport qui exige toujours plus d'efforts de la part des sportifs, transformés pour l'occasion en machines à produire des résultats et donc de l'argent, bien malin qui saurait prédire la fin des séries à scandales sur les aires de jeu.

Un ex- sextuple vainqueur du Tours cycliste de France qui avoue publiquement s'être dopé durant ses années d'exploit, pour gagner et s'imposer à la face du monde. Il ajoutera plus tard, toute honte bue, que c'est un passage obligé pour quiconque prétend au maillot jaune dans cette compétition d'envergure mondiale. Certes l'américain Lans Armstrong dont il s'agit, a depuis lors, été déchu de tous ses titres. Il n'empêché que le fait est resté !

Du football à l'athlétisme en passant par le tennis, toutes les disciplines sont désormais concernées par le phénomène du dopage. Ou en tout cas, celles qui mobilisent le maximum de personnes. Et donc qui sont susceptibles de produire les meilleures retombées financières à travers le jeu des annonceurs.

Nous y voilà donc ! Cette fameuse industrie du sport, financée à coups de milliards de dollars ou d'euros et dont les sportifs en sont devenus au fil du temps, les vaches à lait ! Payés parfois avec de gros salaires, ils sont contraints de se surpasser pour tenir le rythme infernal de compétitions toujours plus exigeantes et qui les envoient très souvent aux quatre coins de la planète.

Plus de monde dans les stades, plus de téléspectateurs autour du ''grand'' écran, plus de buts marqués, plus de records battus... Bref, le sport se conjugue aujourd'hui au superlatif !

De toute évidence, il y a comme une vaste hypocrisie autour de cette affaire de dopage : Les sportifs peuvent user de tous les moyens à la limite de la légalité, pour maintenir voire dépasser leur niveau de performance. Pourvu qu'ils ne se fassent pas prendre entre les mailles du filet.

Dans ces conditions, l'on peut se convaincre d'une chose : la pratique va perdurer, car le point de non-retour est largement dépassé.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

dopage

AFP

Dopage et corruption dans l'athlétisme: 1re incarcération dans l'enquête en France

Dopage et corruption dans l'athlétisme: 1re incarcération dans l'enquête en France

AFP

JO-2016: le Kenya oublie un peu le dopage

JO-2016: le Kenya oublie un peu le dopage

AFP

Dopage et corruption: le Kenya bientôt comme la Russie ?

Dopage et corruption: le Kenya bientôt comme la Russie ?

sport

AFP

Plus rapides que les valides, les jumeaux Baka repoussent les limites du sport paralympique

Plus rapides que les valides, les jumeaux Baka repoussent les limites du sport paralympique

AFP

Canal+ renforce son offre TV en Afrique en misant sur le sport

Canal+ renforce son offre TV en Afrique en misant sur le sport

Engagement

La Fondation Mohamed Benjelloun, la passion de la paix

La Fondation Mohamed Benjelloun, la passion de la paix

théâtre

AFP

Dire au théâtre le génocide du Rwanda, le défi de Dorothée Munyaneza

Dire au théâtre le génocide du Rwanda, le défi de Dorothée Munyaneza

AFP

Tunisie:

Tunisie:

AFP

"Lumières d'Afrique" au théâtre de Chaillot: 54 artistes engagés pour un continent rayonnant

"Lumières d'Afrique" au théâtre de Chaillot: 54 artistes engagés pour un continent rayonnant