mis à jour le

VIOLENCES EN EGYPTE Mohamed Maher invite l’Afrique à combattre l’Islamisme

Suite aux incidents qui ont occasionné des centaines de morts en Egypte, la semaine dernière, Hesham Mohamed Maher, ambassadeur d'Egypte au Sénégal, a invité les dirigeants africains à accompagner les nouvelles autorités Egyptiennes, à combattre l'islamisme radical, que les partisans de Morsi voulaient imposer.

Rencontrant la presse sénégalaise, hier, le représentant du peuple Egyptien au Sénégal, s'est adressé aux dirigeants Africains, dans le cadre de la lutte contre l'islamisme radical. «L'Egypte attend, à l'heure actuelle, une position ferme des pays africains frères dans ce combat contre le terrorisme. L'Egypte insiste sur le fait que toute position ne condamnant pas les actes terroristes, en distillant des faux massages, est à bannir. Les crimes transfrontaliers et différents trafics devraient être combattus et les dirigeants Africains doivent soutenir l'Egypte dans sa marche vers la démocratie et la liberté, car notre continent a longtemps souffert des malheurs causés par le terrorisme», a déclaré M. Maher. Convaincu que le dessein des Frères musulmans est de diviser les Egyptiens, à travers leurs réformes, le diplomate de préciser que «le gouvernement de transition demeure plus que jamais déterminé à combattre ce fléau et à protéger le territoire Egyptien». A l'intention des pays qui soutiennent l'ex-président Morsi, M. Maher a fait part du refus catégorique de son état de «toute ingérence étrangère de quelque nature que ce soit». Ainsi, a-t-il invité la Turquie, l'un des soutiens de la confrérie des Frères musulmans, à revoir sa position. «La Turquie a pris une position qui n'aide pas l'Egypte à retrouver la stabilité», a-t-il déploré, tout en saluant la position du Sénégal qui exigeait le retour de «la légalité et toutes ses prérogatives, gage de paix et de stabilité pour l'Egypte et toute la région». Le service de communication de l'ambassade a dévoilé d'horribles images montrant des frères musulmans commettant des meurtres et autres actes de vandalisme au Caire. Histoire, pour la cellule de communication, de prouver leur implication sur les 600 personnes tuées en Egypte.

Khalil DIEME




Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

violences

AFP

Tunisie: journée de colère étudiante après des violences policières

Tunisie: journée de colère étudiante après des violences policières

AFP

Soudan du Sud: les violences relèvent du "génocide", selon Londres

Soudan du Sud: les violences relèvent du "génocide", selon Londres

AFP

Le rappeur Weld El 15 interpellé pour violences conjugales

Le rappeur Weld El 15 interpellé pour violences conjugales

Egypte

AFP

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

AFP

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

AFP

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

Mohamed

AFP

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

AFP

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

AFP

Tunisie: procès du meurtre de l'opposant Mohamed Brahmi reporté

Tunisie: procès du meurtre de l'opposant Mohamed Brahmi reporté