mis à jour le

Crime de Sébastopol : les enquêteurs privilégient la thèse de la vengeance

Les enquêteurs de la Major Crime Investigation Team privilégient la thèse de la vengeance dans le meurtre de Chandan Seetha. Selon des sources concordantes, Anwar Raunauth, plus connu sous le sobriquet d’Ashiki, aurait voulu se venger du quadragénaire, qui l’avait malmené quelques mois de cela. Une effet, lors d’une violente bagarre entre les deux hommes, Anwar Raunauth s’était retrouvé avec un bras fracturé à plusieurs endroits et avait dû passer plusieurs jours à l’hôpital.

Le Matinal

Ses derniers articles: 2 500 demandes pour le recrutement de 30 éboueurs  Réhabilitation des plages : le MOI entreprend des études dans plusieurs sites autour de Maurice  Le groupe BSP améliore ses services pour des PME 

crime

AFP

Afrique du Sud: enquête rouverte pour un crime de l'apartheid

Afrique du Sud: enquête rouverte pour un crime de l'apartheid

AFP

Afrique du Sud: le fils d'une riche famille revient sur les lieux du crime

Afrique du Sud: le fils d'une riche famille revient sur les lieux du crime

AFP

Corruption, politique et meurtre: anatomie d'un crime kényan

Corruption, politique et meurtre: anatomie d'un crime kényan

vengeance

AFP

Douleur et soif de vengeance pour les proches des chrétiens décapités

Douleur et soif de vengeance pour les proches des chrétiens décapités

L'Enquêteur

Scène politique : L’ADEMA implose :

Scène politique : L’ADEMA implose :

Actualités

LIBYE. La justice comme instrument de vengeance ?

LIBYE. La justice comme instrument de vengeance ?