mis à jour le

À Bangui, "les seigneurs de guerre ont encore frappé"

Mardi 20 août, une opération de désarmement menée à Boy-Rabe, dans un quartier de Bangui considéré comme un fief de l'ancien président, François Bozizé, a entraîné la mort d'au moins 11 personnes.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

guerre

AFP

Centrafrique: un chef de guerre accuse Bangui d'alimenter les violences

Centrafrique: un chef de guerre accuse Bangui d'alimenter les violences

AFP

Algérie: indignation après la diffusion d'images brutales de la guerre civile

Algérie: indignation après la diffusion d'images brutales de la guerre civile

AFP

Nigeria: les fonctionnaires en guerre contre les salaires impayés

Nigeria: les fonctionnaires en guerre contre les salaires impayés