mis à jour le

À Bangui, "les seigneurs de guerre ont encore frappé"

Mardi 20 août, une opération de désarmement menée à Boy-Rabe, dans un quartier de Bangui considéré comme un fief de l'ancien président, François Bozizé, a entraîné la mort d'au moins 11 personnes.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

guerre

AFP

Soudan du Sud: Bentiu, du rêve pétrolier au cauchemar de la guerre

Soudan du Sud: Bentiu, du rêve pétrolier au cauchemar de la guerre

AFP

CPI: un ex-chef de guerre congolais veut se présenter comme un "être humain"

CPI: un ex-chef de guerre congolais veut se présenter comme un "être humain"

AFP

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir