mis à jour le

CENTRAFRIQUE: La violence contre les civils est à son paroxysme

NATIONS UNIES, 20 août (IPS) - Pendant que Michel Djotodia prêtait serment comme nouveau président de la République centrafricaine (RCA) le 18 août, la Séléka, la coalition de groupes rebelles qu'il dirigeait et qui l'a aidé à renverser le gouvernement le 23 mars, continuait de piller et de tuer des civils.

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants 

violence

AFP

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

AFP

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

AFP

Le Burundi s'enfonce dans la violence et la dictature, avertit la FIDH

Le Burundi s'enfonce dans la violence et la dictature, avertit la FIDH