mis à jour le

CENTRAFRIQUE: La violence contre les civils est à son paroxysme

NATIONS UNIES, 20 août (IPS) - Pendant que Michel Djotodia prêtait serment comme nouveau président de la République centrafricaine (RCA) le 18 août, la Séléka, la coalition de groupes rebelles qu'il dirigeait et qui l'a aidé à renverser le gouvernement le 23 mars, continuait de piller et de tuer des civils.

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants 

violence

AFP

En Algérie, "logements-ghettos" et précarité nourrissent la violence urbaine

En Algérie, "logements-ghettos" et précarité nourrissent la violence urbaine

Fraude

Au Gabon, la victoire contestée d'Ali Bongo stigmatise le Haut-Ogooué

Au Gabon, la victoire contestée d'Ali Bongo stigmatise le Haut-Ogooué

LGBT

Persécutés, les gays égyptiens regrettent presque l'époque de Moubarak

Persécutés, les gays égyptiens regrettent presque l'époque de Moubarak