mis à jour le

Afrobasket masculin 2013 : LA C

Pour son premier match, le pays organisateur n'a fait qu'une bouchée de l'Algérie battue sur le score sans appel de 64-47. De son côté, l'Angola s'est promené devant le Cap Vert 75-50, tandis que le Sénégal et le Mozambique ont dominé, respectivement l'Egypte (72-70) et la Centrafrique (70-66)

Le coup d'envoi de la 27è édition de l'Afrobasket masculin a été donné mardi au Palais des sports de Treichville à Abidjan. La cérémonie d'ouverture était présidée par le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Ducan, en présence de plusieurs responsables de Fiba-Afrique. La cérémonie a commencé à 17h par un défilé des 16 délégations suivi du discours de bienvenue du chef du gouvernement ivoirien. Après cette allocution, place a été faite au spectacle avec le match d'ouverture qui a mis aux prises la Côte d'Ivoire et l'Algérie. D'entrée de jeu, les locaux ont affiché leurs ambitions en prenant la direction des opérations. Résultat : Pape Amagou et ses coéquipiers feront la différence dès les minutes initiales de la partie, remportant facilement le premier quart temps 19-8, soit 11 points d'écart. Dans un Palais des sports totalement acquis à leur cause et bien emmenés par un Stéphane Konaté éblouissant, les Eléphants ne lâcheront plus prise et c'est fort logiquement qu'ils dominent la mi-temps 31-21. Au retour des vestiaires, les locaux poursuivent sur leur lancée. Défensivement et dans les phases d'attaques, la sélection ivoirienne joue en bloc-équipe. Les supporters poussent et Lezkano Natxo donne des orientations possibles à ses poulains qui vont rapidement prendre à la gorge une formation algérienne complètement dépassée par les évènements mais pourtant disciplinée tactiquement. Touati, le meneur des Algériens, auteur de 12 points profite cependant des périodes de flottements des Eléphants pour se faire valoir. Dans le troisième quart temps, la partie va véritablement s'emballer avec des Algériens qui réussissent à marquer 17 points, contre 15 pour les Ivoiriens. Se sentant alors menacés par le retour en forme de leurs adversaires, les locaux se reprennent rapidement et alignent les shoots à distance. La sélection algérienne est complètement dépassée par la tournure des événements et assiste impuissante à la démonstration des Ivoiriens. Score final : 64-47 pour la Côte d'Ivoire qui passe ainsi avec brio son premier test. En tout cas, les locaux ne pouvaient espérer mieux pour préparer le choc avec le Sénégal lors de la deuxième journée. Des Sénégalais qui ont également réussi leur entrée en matière en dominant l'Egypte sur le fil 72-70. Au terme d'un match très enlevé, les Lions de la Teranga se sont imposés dans les ultimes secondes de la partie grâce à un panier de Badji Pape Abdou. Un peu plus tôt, le Mozambique (poule C) avait dicté sa loi devant la Centrafrique battue 70-66. Dans la soirée l'équipe la plus attendue de la compétition, l'Angola, a fait forte impression face au Cap-Vert étrillé 75-50, soit 25 points de différence. Envoyés spéciaux

D. COULIBALY A. SISSOKO

LES ECHOS DE L'AFROBASKET

Grande mobilisation C'est une forte délégation malienne qui a fait le déplacement pour cette 27è édition de l'Afrobasket masculin 2013. La délégation est composée d'une trentaine de journalistes et comprend également une dizaine d'entraîneurs sans compter les membres de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) et les supporters locaux et ceux qui sont venus spécialement des autres régions de la Côte d'Ivoire. «C'est la première fois depuis l'organisation de l'Afrobasket masculin en 1962 que le Mali envoie autant de journalistes pour couvrir l'événement. Cette mobilisation traduit la volonté des hommes de presse de soutenir le basket-ball malien», dira le chef de la délégation malienne, Bakara Diallo Mauvaise organisation S'il y a une zone d'ombre dans cette 27è édition de l'Afrobasket masculin c'est bien le problème des accréditations. Lors de la première journée de la compétition, journalistes, officiels et même les joueurs ont dû jouer des coudes pour avoir leur accréditation. Pendant toute la journée, certains journalistes se sont battus pour avoir le précieux sésame, mais en vain. Renseignements pris : c'est un problème d'imprimante qui serait à l'origine de cette frustration. Soutien Comme indiqué plus haut, la délégation malienne comprend un groupe d'entraîneurs issus de l'UNEB, l'Union nationale des entraîneurs de basket-ball. Ce groupe d'entraîneur de haut niveau a fait le déplacement d'Abidjan pour apporter son soutien moral et physique au technicien français, José Ruiz. Parmi les techniciens qui ont fait le déplacement on peut entre autres Kaba Kanté (actuel entraîneur des cadets et du Stade malien, ndlr) et Sory Diakité qui a été sacré champion du Mali cette année avec le Stade malien en Dames. «Nous sommes venus à Abidjan pour soutenir la sélection nationale. Par la même occasion, nous voulons profiter de l'Afrobasket pour nouer des contacts avec des techniciens d'autres pays», a indiqué le président de l'UNEB, Alaye Dicko. Salle pleine Le Palais de sports de Treichville a refusé du monde lors de la cérémonie d'ouverture de la 27è édition de l'Afrobasket masculin 2013. Toutes les places assises ont été prises d'assaut par les supporters qui sont venus de tous les quartiers d'Abidjan. Il n y avait pratiquement pas une seule place dans les gradins qui ont vibré pendant des heures au rythme des chants et danses des groupes de supporters sénégalais. Venus en grand nombre au Palais des sports, les supporters sénégalais ont ravi la vedette au Comité national des supporters des Éléphants. Nombre dépassé La commission nationale d'organisation de l'Afrobasket avait prévu 90 places pour la presse nationale et internationale (30 places pour la presse locale et 60 pour la presse internationale, soit une moyenne de 5 journalistes par pays participants, ndlr). Malheureusement pour les organisateurs, le nombre de confrères présents à Abidjan dépasse largement ce chiffre parce que les journalistes sont venus de tous les continents : Afrique, Europe, Asie et Amérique. Les journalistes sont venus même des pays non qualifiés pour l'Afrobasket.

Rassemblés par D. COULIBALY

LES POULES

Groupe A : Côte d'Ivoire, Egypte, Sénégal et Algérie? Groupe B : Tunisie, Rwanda, Burkina et Maroc? Groupe C : Angola, Centrafrique ; Mozambique et Cap-Vert? Groupe D : Nigeria, Cameroun, Congo et Mali? Les résultats Centrafrique-Mozambique: 66-70 Sénégal-Egypte: 72-70 Côte d'Ivoire-Algérie: 64-47 Angola-Cap-Vert: 75-50 LE PROGRAMME Aujourd'hui 12h30 : Cap-Vert-Centrafrique 15h : Algérie-Egypte 17H30 : Sénégal-Côte d'Ivoire 20h : Mozambique-Angola Jeudi 22 août Sénégal-Côte d'Ivoire Algérie-Egypte Mozambique-Angola Cap-Vert-Centrafrique Vendredi 23 août Congo-Angola Mali-Cameroun Burkina Faso-Tunisie Maroc-Rwanda Samedi 24 août Côte d'Ivoire-Egypte Sénégal-Algérie Angola-Centrafrique Mozambique-Cap-Vert Dimanche 25 août Nigeria-Cameroun Congo-Mali Tunisie-Rwanda Burkina-Faso-Maroc

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

afrobasket

Benoit DOSSEH

Afrobasket 2015 : Le pays hôte connu en janvier

Afrobasket 2015 : Le pays hôte connu en janvier

Steven LAVON

Organisation Afrobasket féminin 2015: Un critère de FIBA-Afrique menace la Côte d’Ivoire

Organisation Afrobasket féminin 2015: Un critère de FIBA-Afrique menace la Côte d’Ivoire

Benoit DOSSEH

Afrobasket U 16 féminin : Neidy Ocuane MVP, l’ensemble des distinctions

Afrobasket U 16 féminin : Neidy Ocuane MVP, l’ensemble des distinctions

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013