mis à jour le

VICTORIEUX A L’ARRACHE Les Lions sèment le doute

Une victoire de justesse ! Les Lions l'ont échappé belle, hier, lors de leur entrée en lice face à l'Egypte 70-72. Les Pharaons menés jusqu'aux ultimes secondes avaient fini par remettre les pendules à l'heure, avant qu'Abdou Badji, par un panier magique, offre un premier succès aux Lions. Une victoire dans la douleur qui laisse planer un doute...

Les Lions du basket ont arraché du bout des doigts leur première victoire à l'Afrobasket 2013. De 13 points d'écart à la fin du 3ème quart temps, l'équipe du Sénégal se fait peur dans les cinq dernières secondes, pour avoir été rattrapée au score. Mais, c'était sans compter avec Abdou Badji qui, d'une chute académique, est parvenu à donner la victoire aux siens. 70 à 72 sur le tableau d'affiche au terme des quatre quart-temps. Mais, l'affiche en valait tout de même la chandelle. Car, ces deux nations aux palmarès identiques, avec chacune cinq médailles d'or, ont livré un match très engagé. Une première partie très serrée. Les Lions ont fait longtemps la course en tête, avec un matelas de neuf points de différence à la mi-temps, 41-32. Et ce, malgré les multiples fautes défensives concédées par les protégés de Cheikh Sarr. Au retour des vestiaires, les lions maintiennent le cap et gardent un écart de 13 points. Dans le dernier quart temps, les équipiers M. Faye ont vu leur avantage s'effondrer. Car, les sénégalais seront rejoints au score par des Pharaons déterminés qui leur infligent des lancers à trois points dont le tir primé de Riad dans les ultimes secondes qui remet les deux formations à égalité parfaite 70-70. Une intimidation qui pousse Cheikh Sarr à demander un temps mort pour mettre son schéma en place. Il a fallu attendre la Balle de match pour voir Abdou Badji crucifier les pharaons, grâce un panier improbable. Ainsi, les Lions devront-ils cravacher dur pour faire renaitre l'espoir chez le peuple sénégalais. Ceci dès jeudi prochain face au pays hôte, la Côte d'Ivoire, qui s'est imposé devant l'Algérie 64-47. Un choc au sommet pour la première place du groupe A. A noter qu'en lever de rideau, la Centrafrique a été battue par le Mozambique, 66-70.

Jacques Gomis

Cheikh Sarr : «Il y a des joueurs qui ont voulu faire leur show»

Le Sénégal a remporté son premier match en Afrobasket 2013, face à l'Egypte, mais son entraineur Cheikh Sarr ne veut pas commenter ce match. Pour lui, ses joueurs ont manqué de rigueur. Donc, c'est une victoire sur le fil (70-72). «Je pense qu'on a manqué de rigueur à un moment où il ne fallait pas. Le mot d'ordre, c'était la constance avec de la rigueur dans l'effort et au niveau des relations», a dit Cheikh Sarr qui pointe du doigt l'individualisme de certains de ses éléments, à un moment clé du match.

L'entraineur de l'Ugb, par ailleurs, sélectionneur national, avoue le regret de donner la chance à certains joueurs qui n'ont pas compris leur rôle. «Nous avons voulu faire des changements et permettre à d'autres de jouer, pour être dans le bain, dès ce premier match, mais ils l'ont mal compris. Ils ont voulu faire leur show et montrer qu'ils ont le mérite de démarrer. C'est ce qui a amené un déséquilibre», a-t-il fait remarquer. Le Sénégal recevra, demain, la Côte d'Ivoire, pour sa seconde sortie.


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

lions

AFP

CAN: Paul Biya salue les Lions qui ont mis les Pharaons "dans la sauce"

CAN: Paul Biya salue les Lions qui ont mis les Pharaons "dans la sauce"

AFP

CAN: Yaoundé en liesse pour le retour des Lions indomptables

CAN: Yaoundé en liesse pour le retour des Lions indomptables

AFP

CAN: Douala et Yaoundé réconciliées avec les Lions

CAN: Douala et Yaoundé réconciliées avec les Lions

doute

AFP

Amical: la Côte d'Ivoire plonge un peu plus la Russie dans le doute

Amical: la Côte d'Ivoire plonge un peu plus la Russie dans le doute

AFP

Un Français battu

Un Français battu

AFP

Présidentielle au Niger: un candidat outsider met en doute "l'honnêteté" du scrutin

Présidentielle au Niger: un candidat outsider met en doute "l'honnêteté" du scrutin