mis à jour le

Le tribunal s'est déclaré

Les 50 étudiants détenus ont comparu, une seconde fois, en première instance à Ouagadougou, le mardi 20 août 2013. Le tribunal a, en effet, été saisi par le parquet pour demander une liberté provisoire des prévenus, telle que réclamée par les avocats de la défense, une semaine plus tôt. A l'issue de l'audience, le tribunal s'est dit être « incompétent ». Les 50 étudiants prévenus resteront détenus à la Maison d'arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) en attendant la décision du Conseil constitutionnel. (...) - Société & culture

tribunal

AFP

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption

AFP

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption le 6 avril

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption le 6 avril

AFP

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma renvoyé au tribunal pour corruption

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma renvoyé au tribunal pour corruption