mis à jour le

Corps de la paix : 23 nouveaux volontaires prêtent serment

Agés de 22 à 69 ans, ils sont 23 nouveaux volontaires du corps de la paix à avoir prêté serment le 20 aout 2013 à la résidence du 2e secrétaire de l'ambassade des USA au Burkina. Tous devront servir dans le secteur de l'éducation, notamment dans le pré-scolaire et le post-primaire. La cérémonie de prestation de serment était présidée par la ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation, Koumba Boly/Barry.

Arrivés au Burkina depuis le mois de juin, ils ont été formés pendant 11 semaines dans la ville de Léo. Là-bas, ils ont vécu dans des familles hôtes burkinabè et ont appris, en plus du Français, le Mooré, le Dioula, le Bissa et le Nuni. « Chaque stagiaire a vécu pendant deux mois dans une famille hôte à Léo où il a appris à vivre, manger, dormir, parler er se comporter comme les burkinabè en apprenant progressivement des valeurs locales. Cette immersion culturelle leur permettra de s'adapter plus facilement à la vie réelle des burkinabè. Vous avez fait un choix noble », a souligné le directeur par intérim du corps de la paix au Burkina, Michael Simsik.

La cérémonie de prestation de serment, ce 20 aout, était une occasion pour eux de partager leur connaissance de ces langues nouvellement apprises. Une prestation de serment qui marque véritablement leur mise à disposition des communautés burkinabè dans huit régions. Certains doivent encadrer de petits enfants du pré-scolaire, pendant que les autres dispensent des cours d'anglais, de sciences de la vie et de la terre, de mathématiques dans les lycées et collèges du Burkina. « Soyez fiers de l'impact durable que vous ferez aux jeunes esprits burkinabè, bâtisseurs de la nation de demain », leur a lancé Michael Simsik qui n'a pas manqué de rappeler les objectifs du corps de la paix à savoir :
- fournir aux pays intéressés des hommes et des femmes de nationalité américaine ayant la volonté d'aider ces pays à satisfaire leurs besoins en cadres ;
- promouvoir une meilleure compréhension du peuple américain de la part des autres pays ;
- promouvoir une meilleure compréhension, de la part du peuple américain, des peuples des autres pays.

Contribuer à relever les défis de l'éducation

L'action de ces nouveaux volontaires devrait permettre d'accompagner le gouvernement burkinabè à relever les défis de l'éducation. « La mission de ce programme (corps de la paix) est d'offrir plus d'opportunités de développement professionnel, académique et même personnel, à travers l'encadrement de la petite enfance, l'enseignement des sciences de la vie et de la terre, des mathématiques et de l'anglais, tout en accordant une attention soutenue à l'équité des genres. Toutefois, ces actions visent à accroitre le taux de succès des élèves, l'amélioration de la qualité de l'enseignement, et plus de participation des parents à la vie de l'école », a estimé Michael Simsik.

Toute chose que partage la ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation, Koumba Boly/Barry, à en croire ses propos. Après avoir traduit son estime et la reconnaissance du gouvernement burkinabè aux volontaires du corps de la paix, Koumba Boly/Barry, a émis des souhaits de courage, de professionnalisme. Puis, elle prit l'engagement solennel de les accompagner chaque fois que de besoin. « Les portes du MENA sont grandes ouvertes. Demandez juste un rendez-vous. Je me ferai le devoir de vous recevoir et porter à un niveau plus élevé les « best practices » (meilleures pratiques) que vous aurez capitalisées avec vos homologues et partenaires communautaires », a-t-elle déclaré.

Depuis l'ouverture du corps de la paix au Burkina, ils sont 2100 volontaires à y avoir servi. Actuellement 127 volontaires âgés travaillent au Burkina et vivent presque tous dans les villages ou petites villes.

Cette cérémonie de prestation de serment a connu la présence de deux anciens volontaires ayant séjourné au Burkina entre 1969 et 1972. Il s'agit de Donald Wells et son épouse Nathalie. En souvenir du Burkina, ils disent avoir nommé leur fille, Amina, un nom très rependu au pays des hommes intègres.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

paix

AFP

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

AFP

Boko Haram: appels

Boko Haram: appels

AFP

Mali: affrontements entre signataires de l'accord de paix

Mali: affrontements entre signataires de l'accord de paix