mis à jour le

Mohamed, prénom le plus populaire chez les bébés londoniens

Le nom du prophète de l'Islam, Mohamed, est le prénom le plus populaire chez les nouveaux nés à Londres. Il est revenu à la première place en 2013, détrônant les traditionnels prénoms anglais.

En 2012 Harry occupait la première place et Daniel et Olivier étaient en tête en 2011, suivies à la troisième de Mohamed, ainsi orthographié, avec 658 nouveaux nés. Cette année, revoici le prénom musulman revenu sur le haut du podium comme vient de l'annoncer l'Office national britannique des statistiques.

Retranscrit de l'arabe, le prénom s'orthographie de différentes manières : Mohamed, Muhammed, ou Muhammad. Toutes prises en compte, le prénom se place même en seconde place chez les nouveaux nés dans toute l'Angleterre et dans le pays de Galles.

Côté fille, pas de prénom arabe ou musulman en tête. Amelia occupe toujours la première place cette année, à Londres et au niveau de tout le pays.

Mohamed est chez les musulmans le prénom le plus noble et surtout un hommage au prophète. Dans le reste de l'Europe, il figure aussi dans le top des classements, en 2009 premier prénom de Seine-Saint-Denis, et en 2010 à Marseille, il était en 2007, en tête à Bruxelles, en 2008 à Milan, et en 2012 à Oslo. Un symbole si fort chez les musulmans qu'il reste indémodable même en dehors des pays arabes.

The post Mohamed, prénom le plus populaire chez les bébés londoniens appeared first on Algérie Focus.

prénom

AFP

"Messie" peut garder son prénom ordonne un juge américain

"Messie" peut garder son prénom ordonne un juge américain

AFP

"Messie" peut garder son prénom ordonne un juge américain

"Messie" peut garder son prénom ordonne un juge américain

Actualités

''Amazigh'' adopté comme prénom

''Amazigh'' adopté comme prénom

bébés

AFP

Trafic de bébés au Niger: délibéré repoussé au 11 avril

Trafic de bébés au Niger: délibéré repoussé au 11 avril

AFP

L'Unicef dénonce les risques "alarmants" pour les bébés nés dans les pays pauvres

L'Unicef dénonce les risques "alarmants" pour les bébés nés dans les pays pauvres

AFP

Trafic de bébés au Niger: verdict le 28 février

Trafic de bébés au Niger: verdict le 28 février