mis à jour le

Mali: Obama félicite Keïta, appelle à respecter les résultats

Le président des Etats-Unis Barack Obama a félicité mardi le nouveau président malien Ibrahim Boubacar Keïta et appelé à respecter les résultats d'une élection qui a "aidé à rétablir la tradition démocratique du Mali" selon lui.

"Au nom des Américains, je félicite les Maliens et le président élu Ibrahim Boubacar Keïta pour l'élection du 11 août, qui a été couronnée de succès", a affirmé M. Obama dans un communiqué.

"Grâce à la gestion par le gouvernement provisoire d'un processus électoral pacifique, rassembleur et digne de foi, et avec la participation formidable des Maliens, cette élection a aidé à rétablir la tradition démocratique du Mali", a ajouté le dirigeant américain.

"Nous encourageons les candidats et leurs soutiens à accepter les résultats, et à se servir de cette élection comme d'une base de départ pour de nouveaux progrès vers la démocratie et la réconciliation nationale", a poursuivi M. Obama.

La Cour constitutionnelle du Mali a confirmé mardi l'écrasante victoire de M. Keïta, alias "IBK", au second tour de la présidentielle du 11 août avec 77,62% des voix face à son rival Soumaila Cissé qui en a obtenu 22,38%.

IBK, 68 ans, cacique de la vie politique malienne et ancien Premier ministre dans les années 1990, va devoir s'atteler à relever et réconciler un pays meurtri et divisé par la crise.

Celle-ci avait débuté en janvier 2012 par une offensive de rebelles touareg dans le nord du pays, supplantés rapidement par des groupes criminels et islamistes armés liés à Al-Qaïda pour le contrôle de cette région, aprèsun n coup d'Etat militaire qui, le 22 mars 2012, a renversé le régime du président Amadou Toumani Touré.

Les jihadistes ont laminé la rébellion touareg et l'armée malienne, commis d'innombrables exactions, avant d'être en grande partie chassés par l'intervention militaire franco-africaine toujours en cours.

Alors que Washington a soutenu cette opération, notamment avec un appui logistique, M. Obama a promis dans son message que "les Etats-Unis (seraient) solidaires des Maliens et de leur gouvernement au moment où ils oeuvrent à faire progresser la paix et la stabilité au Mali et dans la région".

Le 12 août, les Etats-Unis avaient assuré qu'ils étaient prêts à reprendre leur aide au Mali, suspendue en 2012 après le coup d'État militaire, compte tenu du retour de la démocratie.

AFP

Ses derniers articles: Ghana: l'opposant creuse son avantage, toujours pas de résultats  Egypte: six morts dans une attaque contre la police au Caire  Le Caire: dans l'enfer des embouteillages, un combat quotidien 

Obama

AFP

Obama inaugure un musée pour mieux comprendre l'histoire afro-américaine

Obama inaugure un musée pour mieux comprendre l'histoire afro-américaine

AFP

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

AFP

Barack Obama promulgue une loi d'aide

Barack Obama promulgue une loi d'aide

résultats

AFP

Ghana: l'opposant creuse son avantage, toujours pas de résultats

Ghana: l'opposant creuse son avantage, toujours pas de résultats

AFP

Les Ghanéens dans l'attente des résultats de la présidentielle

Les Ghanéens dans l'attente des résultats de la présidentielle

AFP

Haïti: le président appelle au calme avant la publication des résultats électoraux

Haïti: le président appelle au calme avant la publication des résultats électoraux