mis à jour le

Il tue sa femme et en fait des raviolis

L'idée pouvait sembler astucieuse. Un chef cuisinier installé au Mexique mais originaire du Japon, M. Xiung, a servi aux clients de son restaurant les restes de sa femme, qu'il avait tuée, afin de se débarrasser du cadavre. La malheureuse a été assassinée lors d'une violente dispute, rapporte RTL.be. Après l'avoir découpée en morceaux, l'homme a intégré ceux-ci à sa recette de raviolis et de brochettes yakitori.
Mais le subterfuge n'est pas passé inaperçu. "Ce n'était pas le goût habituel, la viande était très amère et élastique. J'ai d'abord pensé que c'était du chien ou un animal errant comme il y en a tant au Mexique", témoigne un client. Suspicieux, l'homme prévient la police, qui découvre le pot-aux-roses. D'autres morceaux du corps ont été retrouvés dans la chambre froide de l'établissement.
A en croire les aveux de M. Xiung, désormais derrière les barreaux, sa femme est restée au menu pas moins d'une semaine.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

femme

AFP

Emoi au Maroc après l'agression sexuelle collective d'une femme dans un bus

Emoi au Maroc après l'agression sexuelle collective d'une femme dans un bus

AFP

Kenya: une femme accouche devant son bureau de vote

Kenya: une femme accouche devant son bureau de vote

AFP

Zimbabwe: la femme de Mugabe l'encourage

Zimbabwe: la femme de Mugabe l'encourage