mis à jour le

Le gourou égyptien Mohamed Badie capturé

Le guide suprême de la confrérie des Frères musulmans en Égypte, Mohamed Badie, a été arrêté au Caire, rapporte l’agence de presse officielle Mena.

Il a été appréhendé dans un appartement du quartier de Nasr City, au nord-est de la capitale, selon le ministère de l’intérieur, cité par les médias officiels.
Dans la nuit de lundi à mardi, c’est même un symbole qui a été arrêté : le guide suprême du mouvement a été capturé au Caire avec deux autres hauts dirigeants dans un appartement proche de la place Raba al-Adawiya.

Ce mardi matin, l’Egypte se réveille donc avec l’image de Mohamed Badie, 70 ans, emmené par la police et assis dans un bureau, l’air prostré dans une jalabiya, la longue tunique blanche traditionnelle. Les télévisions publiques comme privées, qui soutiennent quasi-unanimement le coup de force des militaires, diffusent en boucle ces vues de l’arrestation. Le 10 juillet, la justice égyptienne l’avait ordonnée pour «incitation à la violence», une semaine après que des manifestations énormes avaient poussé à la destitution et l’arrestation du président issu de la confrérie Mohamed Morsi.

Cette arrestation intervient dans un climat électrique. Des avocats réclament une enquête internationale sur les circonstances de la mort de 37 islamistes partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi, alors qu’ils étaient détenus par la police.

Moustafah Azab, porte-parole d’un collectif d’avocats pour défendre les prisonniers, a expliqué qu’une plainte avait déjà été déposée auprès de la Cour pénale internationale de La Haye et que les Nations unies allaient également en être avisées.

Violence islamiste

Des sources de sécurité égyptiennes ont annoncé qu'au moins 26 policiers ont été tués lundi 19 août dans le Sinaï, dont 25 dans l'attentat le plus meurtrier contre les forces de l'ordre depuis des années en Egypte.

La première attaque a coûté la vie à au moins 25 policiers. Ils ont été horriblement égorgés ( comme c'était le cas à Jbel Châabi en Tunisie ) par des hommes armés, soupçonnés d'appartenir à la mouvance radicale islamiste, qui ont tiré à la roquette et à l'arme automatique sur deux minibus de la police se dirigeant vers la ville de Rafah, où se trouve le point de passage vers la bande de Gaza, selon ces sources.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Mohamed

AFP

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

AFP

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

AFP

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président