mis à jour le

Relais-cité de Saponé : les 1900 parcelles attribuées

Le tirage au sort pour l'attribution des parcelles du Relais-cité de Saponé a eu lieu ce dimanche 18 août 2013. L'opération, conduite par la Loterie nationale burkinabè (Lonab), s'est déroulée en présence du Secrétaire général du Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme et des souscripteurs.

Les bénéficiaires des 1900 parcelles de Saponé sont connus. Une bonne partie de ceux qui ont souscrit étaient à la Maison du Peuple pour assister au tirage au sort. Après un rappel des règles de l'opération par Marcel Claude Kyelem, directeur de l'aménagement et de l'urbanisme opérationnel, le huissier de Justice, Victor Nabi, chargé de constater la régularité et de valider le tirage, a indiqué avoir effectivement vérifié le nombre des inscrits. « Ce sont 6000 personnes qui sont sur la liste », a-t-il indiqué. Afin de donner plus de chance à ceux qui ont postulé pour les parcelles, il était interdit de souscrire deux fois et il fallait aussi avoir au moins 18 ans. « Nous allons procéder après le tirage à la vérification de ces règles. Les contrevenants seront disqualifiés », a précisé le Huissier.

Après toutes ces mises au point, place au tirage. Selon le représentant de la Lonab, le tirage a consisté à désigner les terminaisons des numéros gagnants. Ainsi, le numéro tiré était 20. « Ce qui signifie que tous les numéros de souscriptions se terminant par 20 ont droit à une parcelle », a expliqué ce dernier chargé de piloter l'opération. En guise d'exemple, les numéros 20, 120, 220, 320, 420, jusqu'à 5920 ont droit à des parcelles.

Un mois pour verser 450 000 FCFA

Lancées le 6 août 2013, les souscriptions ont permis au Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme (MHU) de vendre en 4 jours 6000 tickets pour la loterie. Le ticket a coûté 5000 francs CFA. Le tirage au sort a désigné 1900 bénéficiaires des parcelles de Saponé.

Selon M. Kyelem, ceux qui ont été tirés au sort disposent d'un mois, c'est-à-dire jusqu'au 18 septembre 2013, pour verser la somme de 450 mille francs CFA soit 25% de la somme totale. « Après cette première tranche, ils devront s'acquitter des 65% restant d'ici le 21 février 2014 », a-t-il ajouté. En plus de cela, les bénéficiaires devront payer les taxes de jouissance à la Commune de Saponé. « La superficie moyenne est de 363 m2. La parcelle coûte 5500 FCFA le m2 », a précisé le directeur de l'aménagement et de l'urbanisme opérationnel.

Divergences avec la population

Initié pour viabiliser la Commune, l'opération n'a visiblement pas rencontré l'adhésion de toute la population de la commune. Ceux qui dénoncent cette action du MHU ont tenu à se faire entendre en publiant une déclaration dans la presse. Mais selon Léon Paul Toé, directeur général de l'Urbanisme et des travaux fonciers du Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme, aucune décision n'a été prise sans l'accord de la Commune. « Nous avons travaillé avec la Commune. Le maire même est présent ici ce matin. Nous avons aussi rencontré le Conseil municipal de Saponé et les populations pour parler du projet. Ils ont donné leur accord. Il y a effectivement eu ces derniers jours un Collectif qui s'agite pourtant les membres de ce regroupement ont pris part à la rencontre », a expliqué Léon Paul Toé qui a du reste tenu à rassurer ceux qui seront tirés au sort qu'ils exploiteront sans problèmes leurs parcelles.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes