mis à jour le

Sikasso : MORTS SUR LA NATIONALE 7

Un autocar de la compagnie « Diallo Transport », en provenance de Bamako, tentait de dépasser un autre autobus, lorsqu'il est entré en collision avec un camion qui arrivait en sens inverse et qui dépassait, lui aussi, un camion en stationnement irrégulier sur le bas-côté. Dans le choc, le camion a arraché tout le flanc gauche de l'autobus.
L'accident, sur place, a fait 6 morts et 14 blessés graves. Un de ces derniers a succombé plus tard à l'hôpital de Sikasso où les blessés ont été pris en charge par l'équipe médicale sous les yeux du chef de l'exécutif régional, Mahamadou Diaby, de membres de son cabinet et du commandant de la légion de la gendarmerie, le lieutenant colonel Moussa Nimaga, qui coordonnait les secours.

Moussa Nimaga, dont les agents ont régulé la circulation pendant toute la nuit dans le village de Kampiasso pour éviter d'autres accidents, a imputé à une erreur humaine l'origine du drame. Si le camion semi-remorque chargé de sacs de céréales était en stationnement irrégulier, l'autobus était, lui, en excès de vitesse. L'officier de gendarmerie a invité les usagers de ce tronçon en excellent état à la prudence pour sauvegarder des vies humaines.
F. DIABATE

AMAP Sikasso

 

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

morts

AFP

Affrontements dans le centre de la RD Congo : 23 morts

Affrontements dans le centre de la RD Congo : 23 morts

AFP

Nigeria: 14 morts dans l'explosion d'un camion-citerne dans le centre

Nigeria: 14 morts dans l'explosion d'un camion-citerne dans le centre

AFP

Ouganda: le bilan des combats dans l'ouest monte

Ouganda: le bilan des combats dans l'ouest monte