mis à jour le

L’économie de l’Egypte menacée par une nouvelle baisse du tourisme

La crise en Egypte et les violences ont écarté le pays de la liste des destinations touristiques. Pourtant, avec son patrimoine riche et millénaire, dont la pyramide de Khéops, une des sept merveilles du monde, l'Egypte était dans le top 5 des destinations des Français.

Le pays est devenu soudainement moins attractif pour les touristes à partir du printemps arabe, et de nouveau avec les récents événements : les affrontements entre la police et les manifestants. Pour les Français actuellement en Egypte, les consignes sont claires « Il ne faut pas se trouver près des lieux de rassemblements, limiter un maximum ses déplacements et éviter les lieux de manifestations bien sûr » explique à l'AFP Vincent Floreani, porte parole adjoint du ministère des Affaires Etrangères en France.

L'Egypte est « fortement déconseillée » par le Quai d'Orsay, ce qui signifie, qu'il faut faire sortir le pays des catalogues de voyage.  Après l'été, les conséquences se feront ressentir dans le pays, qui ne bénéficiera même pas des prochaines vacances. « Il faudra retrouver une sérénité et une stabilité politique avant de renvoyer des gens », explique à l'AFP, Jean Marc Rozé, secrétaire général du SNAV, l'organisation des professionnels du voyage. Ce scénario n'est pas encore envisageable pour le moment. Tous les pays européens y déconseillent le séjour ces derniers jours, et certains procèdent à des rapatriements.

Face aux troubles, les professionnels orientent vers d'autres destinations. Pour ceux qui recherchent en Egypte les régions balnéaires, le choix est large dans le bassin méditerranéen et dans les pays arabes.

La Tunisie dont l'économie repose sur le tourisme, vit actuellement dans un climat politique tendu, et risque de subit, dans une moindre mesure, une baisse du tourisme. Les deux pays en ont déjà fait l'expérience en 2011. L'Egypte a connu une baisse de fréquentation de près de 40% et la Tunisie de 30%, alors que le tourisme mondial a connu une hausse.

La perte actuelle de l'Egypte est énorme, le tourisme étant une importante source de revenu pour le pays. En 2012, le pays avait accueilli onze millions de voyageurs étrangers, faisant travailler directement près de 18 millions d'égyptiens. L'abandon de l'Egypte profite à d'autres destinations touristiques. Comme en 2011, le Maroc devrait récupérer les vacanciers. Pour les Algériens, il est avec la Turquie la destination phare de l'été.

The post L'économie de l'Egypte menacée par une nouvelle baisse du tourisme appeared first on Algérie Focus.

l’Egypte

La rédaction

Crise diplomatique : L’Egypte expulse l’ambassadeur de Turquie

Crise diplomatique : L’Egypte expulse l’ambassadeur de Turquie

Steven LAVON

L’Egypte au Mondial 2014 : Pourquoi personne n’y croit ?!

L’Egypte au Mondial 2014 : Pourquoi personne n’y croit ?!

Steven LAVON

Foot Amical: l’Egypte bat la Zambie 2-0

Foot Amical: l’Egypte bat la Zambie 2-0

nouvelle

AFP

Prise de fonction de la nouvelle chef de la mission de l'ONU en RDC

Prise de fonction de la nouvelle chef de la mission de l'ONU en RDC

AFP

RDC: nouvelle marche anti-Kabila des catholiques le 25 février

RDC: nouvelle marche anti-Kabila des catholiques le 25 février

AFP

Afrique du Sud: Zuma menacé par une nouvelle motion de défiance

Afrique du Sud: Zuma menacé par une nouvelle motion de défiance

tourisme

AFP

Année record pour le tourisme au Maroc, avec 11,35 millions de visiteurs

Année record pour le tourisme au Maroc, avec 11,35 millions de visiteurs

AFP

Tunis et Londres s'attendent

Tunis et Londres s'attendent

AFP

La Côte d'Ivoire veut investir 4,5 milliards d'euros dans le tourisme

La Côte d'Ivoire veut investir 4,5 milliards d'euros dans le tourisme