mis à jour le

La jeunesse tunisienne ne s’arrête pas aux manifestations

Beyrouth - Les manifestations se poursuivent à la place Bardo, devant le bâtiment de l'Assemblée nationale constituante tunisienne, au lendemain de l'assassinat de Mohamed Brahmi, homme politique de l'opposition, le 25 juillet dernier. La place est divisée entre les manifestants qui exigent la dissolution du gouvernement tunisien dirigé par le parti Ennahda et ceux qui le soutiennent.

Un grand nombre de manifestants en faveur d'un camp comme de l'autre sont des jeunes, et il...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

jeunesse

Développement

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

AFP

Présidentielle au Bénin: la jeunesse a du mal

Présidentielle au Bénin: la jeunesse a du mal

AFP

Ouganda: la jeunesse a fait son deuil des promesses du président Museveni

Ouganda: la jeunesse a fait son deuil des promesses du président Museveni

manifestations

AFP

Kenya: l'opposition appelle

Kenya: l'opposition appelle

AFP

Togo: manifestations interdites, situation très tendue

Togo: manifestations interdites, situation très tendue

AFP

Kenya: deux opposants tués dans des manifestations interdites

Kenya: deux opposants tués dans des manifestations interdites