mis à jour le

La Jordanie appelle l’armée égyptienne à rester

Le Premier ministre jordanien Abdallah Nsour a appelé ce lundi 19 août l’armée égyptienne à rester « ferme » avec les manifestants islamistes, soulignant que le destin du pays était en jeu.
« La position jordanienne concernant ce qui se passe en Egypte est de soutenir l’Etat. L’Etat égyptien ne doit pas (…) s’affaiblir », a indiqué le premier ministre lors d’une conférence de presse à Amman.
« Si l’armée égyptienne disparaît, l’Egypte disparaît. L’armée doit rester ferme et forte », a-t-il ajouté.
Vendredi, le ministre des Affaires étrangères jordanien, Nasser Jawdeh, avait affirmé que son pays soutenait l’action du gouvernement égyptien dans son « combat » contre « le terrorisme et les tentatives (de certains) de se mêler de ses affaires ».
La mise en garde de M. Nsour est intervenue après la mort de 25 policiers égyptiens dans le Sinaï, dans l’attentat le plus meurtrier contre les forces de l’ordre depuis des années en Egypte.
Près de 900 personnes, des manifestants pro-Morsi et des agents des forces de l’ordre, ont été tuées en six jours dans tout le pays dans un engrenage déclenché mercredi par l’assaut des forces de l’ordre contre les rassemblements des Frères musulmans au Caire.

Rappelons que le roi Abdallah d'Arabie saoudite a déclaré vendredi dernier 16 août , dans un message à la télévision, son ferme appui aux autorités égyptiennes dans leur lutte contre le « terrorisme ».
Le souverain saoudien a également dénoncé les « ingérences étrangères » dans les affaires égyptiennes et condamné tous ceux qui sapent « la stabilité de ce pays » meurtri par des violences entre partisans du président islamiste déchu et forces de sécurité. Il a réaffirmé le droit légitime de l'Egypte de « s'opposer à tous ceux qui lui portent atteinte ».
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a été le premier dirigeant étranger à féliciter le président par intérim Adly Mansour nommé le 3 juillet par l'armée, qui avait auparavant destitué l'islamiste Mohamed Morsi.

Le mouvement islamiste Ennahdha , au pouvoir en Tunisie , continue à soutenir la « légitimité de leur Frère » Mohamed Morsi et continue à appeler à des manifestations pour réclamer son retour au pouvoir

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Jordanie

AFP

Egypte: Kerry va voir vendredi le président palestinien et le roi de Jordanie

Egypte: Kerry va voir vendredi le président palestinien et le roi de Jordanie

AFP

Le roi de Jordanie en visite au Maroc de mardi

Le roi de Jordanie en visite au Maroc de mardi

Influences

À quoi servent les pétrodollars du Qatar en Afrique du Nord?

À quoi servent les pétrodollars du Qatar en Afrique du Nord?

manifestants

AFP

Nigeria: des manifestants contre la démolition de leurs maisons

Nigeria: des manifestants contre la démolition de leurs maisons

AFP

Maroc: des milliers de manifestants exigent justice pour Mouhcine Fikri

Maroc: des milliers de manifestants exigent justice pour Mouhcine Fikri

AFP

"Trop, c'est trop", lance Mugabe aux manifestants

"Trop, c'est trop", lance Mugabe aux manifestants

islamistes

AFP

Maroc: les islamistes remportent les législatives

Maroc: les islamistes remportent les législatives

AFP

Nigéria: face

Nigéria: face

AFP

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab