mis à jour le

Les Etats-Unis ne sont pas encore déterminés à couper l’aide à l’Egypte

La porte-parole adjointe du département d’Etat, Marie Harf a expliqué dans un courrier électronique que les Etats-Unis n’ont pas décidé pour l’instant d’une éventuelle suspension de leur aide militaire et économique à l’Egypte, mais Washington pourrait se déterminer dans les prochaines semaines, a indiqué lundi un responsable américain.
« Toute notre assistance à l’Egypte fait actuellement l’objet d’un réexamen et nous envisagerons les prochaines étapes quand nous le jugerons nécessaire. Pour l’instant, aucune décision supplémentaire n’a été prise concernant l’assistance (mais) un réexamen est en cours ».
Depuis la dispersion musclée contre les pro-Morsi de la semaine dernière en Egypte, l’administration du président Barack Obama est sous pression pour couper l’aide versée chaque année au Caire et qui s’élève à 1,55 milliard de dollars, dont 1,3 milliard pour l’armée égyptienne et 250 millions d’aide économique.
Le secrétaire d’Etat John Kerry avait débloqué en mai, pour l’année budgétaire 2013 en cours, ce 1,3 milliard de dollars pour les militaires égyptiens, invoquant les intérêts de la sécurité nationale des Etats-Unis. « Sur ce 1,3 milliard alloué pour l’année budgétaire 2013, 650 millions ont été transférés sur un compte de la Réserve fédérale réservé au Financement militaire étranger (FMF) de l’Egypte », a détaillé auprès de la presse un responsable du gouvernement américain.
D’après lui, il reste « environ 585 millions de dollars qui n’ont pas été engagés » et qui « pourraient être transférés sur ce compte de la Réserve fédérale ». Mais « il serait inexact de dire qu’une décision a été prise de « bloquer » cet argent restant », a poursuivi le responsable, précisant que « les fonds alloués sont engagés et dépensés tout au long de l’année », sans que « le département d’Etat ait de date fixe pour remplir ces procédures » d’ici à la fin de l’exercice budgétaire 2013.

Il a précisé que « les discussions se poursuivaient » à Washington et qu’une « décision était attendue dans les prochaines semaines sur le reste de l’assistance » à l’Egypte.

Le président Obama avait annoncé jeudi dernier l’annulation de man½uvres militaires avec Le Caire ,mais il n’est pas allé jusqu’à couper l’assistance militaire à cet allié stratégique des Etats-Unis. Cette prudence et les atermoiements de la politique étrangère américaine sur le conflit égyptien sont vivement critiqués par la presse et des parlementaires républicains, au premier rang desquels le sénateur sioniste John McCain ,Frère de notre islamiste 6è Calife tunisien .

Avec Agences

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Etats-Unis

Investiture

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

AFP

Soudan: les Etats-Unis vont lever quelques sanctions économiques

Soudan: les Etats-Unis vont lever quelques sanctions économiques

Etats-Unis

Le futur secrétaire d'Etat de Trump a une longue histoire avec le pétrole africain

Le futur secrétaire d'Etat de Trump a une longue histoire avec le pétrole africain

l’Egypte

La rédaction

Crise diplomatique : L’Egypte expulse l’ambassadeur de Turquie

Crise diplomatique : L’Egypte expulse l’ambassadeur de Turquie

Steven LAVON

L’Egypte au Mondial 2014 : Pourquoi personne n’y croit ?!

L’Egypte au Mondial 2014 : Pourquoi personne n’y croit ?!

Steven LAVON

Foot Amical: l’Egypte bat la Zambie 2-0

Foot Amical: l’Egypte bat la Zambie 2-0