mis à jour le

Hausse du prix du lait<br>Les ONG de consommateurs montent au créneau

Points: 
Elles dénoncent l'impact négatif sur le pouvoir d'achat
Et craignent la baisse de la demande en lait
Après la Centrale Laitière, Jaouda prévoit aussi une augmentation

Les producteurs laitiers, qui refusaient jusque-là de répercuter la hausse du prix des matières premières sur les tarifs facturés au consommateur, ont fini par céder. C’est le cas notamment de la Centrale Laitière, leader du marché avec une part de 63%, qui a augmenté, depuis jeudi dernier, le prix du lait de 6% en moyenne.

Légende Image: 

Le prix de la bouteille d’un demi-litre de lait frais de la Centrale Laitière a connu une hausse de près de 6%, passant de 3,30 DH à 3,50 DH

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

prix

AFP

Togo: la hausse des prix

Togo: la hausse des prix

AFP

Grand prix du jury pour l'unique film africain de la Berlinale

Grand prix du jury pour l'unique film africain de la Berlinale

AFP

Afrique de l'est: sécheresse et forte hausse des prix alimentaires

Afrique de l'est: sécheresse et forte hausse des prix alimentaires

ONG

AFP

Yémen : des ONG dressent un tableau humanitaire apocalyptique

Yémen : des ONG dressent un tableau humanitaire apocalyptique

Money

Frappé par la famine, le Soudan du Sud veut taxer les travailleurs humanitaires

Frappé par la famine, le Soudan du Sud veut taxer les travailleurs humanitaires

AFP

Tanzanie: des ONG font campagne pour la liberté d'expression

Tanzanie: des ONG font campagne pour la liberté d'expression

consommateurs

Inflation

Pourquoi tout coûte toujours plus cher pendant le Ramadan?

Pourquoi tout coûte toujours plus cher pendant le Ramadan?

Djamila Ould Khettab

Revue de presse. Les Algériens, premiers consommateurs de café du Maghreb

Revue de presse. Les Algériens, premiers consommateurs de café du Maghreb

Actualités

Organisation des consommateurs du Burkina : La publicité mensongère de FRUTELLI

Organisation des consommateurs du Burkina : La publicité mensongère de FRUTELLI