mis à jour le

Bunia : convalescence difficile pour les femmes soignées de fistule à Mahagi

L'hôpital général de Mahagi éprouve des difficultés pour apporter de l'aide aux femmes opérées pour les fistules en convalescence. Après l'intervention chirurgicale, les femmes souffrant de fistule doivent respecter certaines consignes médicales et bien se nourrir pour favoriser une cicatrisation rapide. Ce qui n'est pas toujours le cas. Le médecin directeur de cet hôpital, le [...]

Radio Okapi

Ses derniers articles: Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise  La RDC envisage de dépénaliser l'avortement pour lutter contre les bébés abandonnés  RDC: Comment mieux prendre en charge les victimes des viols 

convalescence

AFP - Jeremy TORDJMAN

Cinq ans après Lehman, la longue convalescence des Etats-Unis

Cinq ans après Lehman, la longue convalescence des Etats-Unis

AFP - Jeremy TORDJMAN

Cinq ans après Lehman, la longue convalescence des Etats-Unis

Cinq ans après Lehman, la longue convalescence des Etats-Unis

[email protected] (Author Name)

Politique-Maghreb: Abdelaziz Bouteflika rentre à Alger pour sa convalescence (Vidéo)

Politique-Maghreb: Abdelaziz Bouteflika rentre à Alger pour sa convalescence (Vidéo)

femmes

AFP

La Tunisie vote une loi contre les violences faites aux femmes

La Tunisie vote une loi contre les violences faites aux femmes

AFP

Ouganda: restrictions vestimentaires pour les femmes fonctionnaires

Ouganda: restrictions vestimentaires pour les femmes fonctionnaires

AFP

Niger: 37 femmes enlevées et 9 personnes tuées par Boko Haram

Niger: 37 femmes enlevées et 9 personnes tuées par Boko Haram

fistule

group promo consulting

Le SG adjoint de l’ONU juge ‘’inacceptable’’ que des femmes souffrent encore de la fistule obstétricale

Le SG adjoint de l’ONU juge ‘’inacceptable’’ que des femmes souffrent encore de la fistule obstétricale

chirurgie réparatrice

Docteur Yunga, l'homme qui répare les vagins

Docteur Yunga, l'homme qui répare les vagins

Santé

Au Burundi, avec les «femmes de l'arrière-cour»

Au Burundi, avec les «femmes de l'arrière-cour»