mis à jour le

La Chine enquête sur une grave erreur commise par un courtier

L’autorité chinoise de régulation des marchés boursiers a indiqué avoir ouvert une enquête à la suite d’une grave erreur commise par une maison de courtage qui s’est traduite vendredi par un bond de plus de 5% de l’indice composite de la place de Shanghai.

A l’origine du problème ayant affecté des transactions portant sur des milliards de dollars figure une “conception défectueuse” dans le système d’arbitrage de la firme Everbright Securities, en partie détenue par l’Etat chinois, a indiqué dans un communiqué dimanche soir la Commission de régulation boursière (CSRC).

Cela a conduit le courtier à lancer une série frénétique d’ordres d’achats — pour un montant de 23,4 milliards de yuans (2,87 milliards d’euros) — qui en quelques minutes ont propulsé au plafond l’indice chinois. Toutes les transactions n’ont toutefois pas été réalisées.

Le bond du marché chinois a provoqué une forte confusion à la Bourse de Shanghai, au milieu de rumeurs faisant état d’une grave “erreur humaine de saisie informatique”.

A la suite de cet accident de trading susceptible de fragiliser la confiance dans le marché des actions chinois, Everbright Securities a indiqué dimanche dans un communiqué avoir perdu 31 millions de dollars.

“Il nous faut considérer cela comme une alerte et agir afin qu’un tel problème ne puisse pas se reproduire”, a affirmé un responsable de la CSRC.

La Bourse de Shanghai a ouvert lundi en baisse de 0,70%.

Crédits AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Chine

AFP

Botswana: pressions de la Chine qui s'oppose

Botswana: pressions de la Chine qui s'oppose

AFP

La Chine envoie des soldats

La Chine envoie des soldats

AFP

Le Botswana interdit les exportations d'ânes, très prisés en Chine

Le Botswana interdit les exportations d'ânes, très prisés en Chine

enquête

AFP

Sénégal: enquête après les incidents meurtriers dans un stade de foot

Sénégal: enquête après les incidents meurtriers dans un stade de foot

AFP

Maroc: la justice ordonne une enquête après une vidéo controversée de Zefzafi

Maroc: la justice ordonne une enquête après une vidéo controversée de Zefzafi

AFP

Violences post-électorales au Gabon en 2016: enquête en France sur d'éventuels crimes contre l'humanité

Violences post-électorales au Gabon en 2016: enquête en France sur d'éventuels crimes contre l'humanité

erreur

AFP

Nigeria: l'armée blâme une erreur de "marquage" après un bombardement ayant fait 112 morts

Nigeria: l'armée blâme une erreur de "marquage" après un bombardement ayant fait 112 morts

AFP

Affaire Borrel: des scellés détruits par erreur par la justice

Affaire Borrel: des scellés détruits par erreur par la justice

AFP

Egypte: 12 personnes dont deux Mexicains tués par erreur par les forces de sécurité

Egypte: 12 personnes dont deux Mexicains tués par erreur par les forces de sécurité