mis à jour le

Basket-ball, coupe du Mali : Le Djoliba se rachète, le stade malien confirme

Les deux équipes ont remporté les trophées de Dame coupe, samedi dernier face, respectivement au Stade malien (65-60) et à l'AS Police (64-54)

 

Les finales de la Coupe du Mali de basket-ball se sont disputées samedi dernier au Palais des sports du stade du 26 Mars. C'était en présence du président de la République par intérim, Pr Dioncouda Traoré qui avait à ses côtés le Premier ministre Diango Sissoko et les membres du gouvernement. Chez les Dames le Djoliba affrontait le Stade malien, tandis que la finale masculine a opposé l'AS Police et le Stade malien. Du côté des Dames, les Rouges ont créé la sensation en dominant 65-60 les championnes du Mali, alors que l'explication entre les Hommes a tourné à l'avantage des Blancs qui se sont imposés 64-54 devant l'AS Police. Grâce son succès, le Djoliba Dames sauve sa saison et se rachète de son échec en championnat face à son grand rival stadiste. Aussi, les Rouges privent les Stadistes du doublé coupe-championnat qui était l'objectif annoncé des championnes du Mali. Il faut dire que la victoire du Djoliba a surpris plus d'un observateur, surtout après le beau parcours réalisé cette saison par Stade malien en coupe du Mali et en championnat national. Presque tout le monde pensait que les Stadistes allaient réaliser le doublé, une semaine après leur facile victoire en championnat (3-0) face à cette même formation djolibiste. Mais c'était compter sans le stratège Mohamed Salia Maïga et ses joueuses qui ont déjoué tous les pronostics en battant le Stade malien, samedi au Palais des sports du stade du 26 Mars. Pourtant, la partie avait bien commencé pour les championnes du Mali qui ont entamé le match le pied au plancher et qui mèneront le bal jusqu'à la pause. Mais dans les deux derniers quarts temps, les Stadistes vont commencer à flancher, permettant ainsi à leurs adversaires de refaire leur retard, avant de les coiffer au poteau d'arrivée. Score final : 65-60 pour les Rouges. Tout s'est joué au retour des vestiaires pour les Rouges. Après avoir perdu la mi-temps (21-27), le coach du Djoliba, Mohamed Salia Maïga intègre une joueuse totalement inconnue à ce niveau pour les deux derniers quarts temps. Son nom : Djénéba N'Diaye. Dès son apparition sur le plancher, l'internationale cadette aligne les paniers et permet à son équipe de recoller au score, avant de passer devant pour la première depuis le début de la finale (34-29). Une fois installé aux commandes, le Djoliba ne lâche plus prise. Djénéba N'Diaye (18 points, meilleure marqueuse de cette finale), Aminata Mariko (10 points, 13 rebonds) et leurs coéquipières bouclent le troisième quart temps avec une avance de 7 points (47-40). Dans le dernier quart temps on pensait à un sursaut d'orgueil des championnes en titre mais c'est le Djoliba qui continuera sur sa lancée, bouclant la partie avec 5 points d'écart (65-60). En deuxième heure, Mohamed Sangaré a été la grande attraction de la finale masculine qui a mis aux prises le Stade malien et l'AS Police. Auteur de 18 points dont 13 en première période, l'ailier de l'AS Police a ravi la vedette aux « stars » stadistes. Malheureusement pour les Policiers, cette belle prestation de Mohamed Sangaré n'a pas suffi pour venir à bout des Stadistes qui feront la course en tête de la première à la dernière minute du match : 16-10, 27-21, 38-46 et 64-54. Les deux derniers quart temps ont été particulièrement difficiles pour la jeune formation de l'AS Police ballottée sur le plancher et qui assistera impuissante à la démonstration de son adversaire. Les Cherif Haïdara, Moussa Koné et Amadou Sangaré et Boubacar Sidibé ont gratifié la salle de quelques paniers spectaculaires comme ils savent le faire lorsque l'équipe tourne à plein régime. Le président de la République par intérim, Pr Dioncounda Traoré a apprécié : « on a assisté à de belles finales. Chaque année, je constate que notre basket-ball progresse, que les entraîneurs deviennent plus techniques et que les arbitres se montrent de plus en plus attentifs. Je clame haut et fort ma satisfaction et je rend hommage à la Fédération malienne de basket-ball, au département des sports et au Comité national olympique et sportif pour leur travail », dira le chef de l'État visiblement très content de la prestation des quatre équipe. Auparavant, Dioncounda Traoré avait reçu une médaille des mains du président de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB), Seydou Diawara pour ses efforts en faveur du sport en général et du basket-ball en particulier. Le Premier ministre, Diango Sissoko, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamèye Founè Malhalmadane et plusieurs personnalités ont également reçus des médailles de reconnaissance. Les deux équipes vainqueurs ont reçu chacune 500.000F cfa, contre 250.000 pour les vaincues. Ces chèques ont offerts par Orange-Mali, le sponsor officiel de la fédération.

 

D. COULIBALY

 

-

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Mali

AFP

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

AFP

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension

AFP

Programme chargé pour Macron au Mali

Programme chargé pour Macron au Mali

stade

AFP

Bousculade meurtrière en Angola: des failles dans la sécurité devant le stade

Bousculade meurtrière en Angola: des failles dans la sécurité devant le stade

AFP

Egypte: dix peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade

Egypte: dix peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade

AFP

Angola: 17 morts dans une bousculade dans un stade

Angola: 17 morts dans une bousculade dans un stade